News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 8 janvier 2011

postheadericon Les cowboys fringants



Dans une région canadienne qui a bien besoin d'être politiquement secouée "si c'est ça l'québec moderne, ben moi j'mets mon drapeau en berne, et j'emmerde tous les bouffons qui nous gouvernent" [En berne] les cowboys fringants ont petit à petit fait leur place pour chanter et dénoncer les abus de notre société de surconsommation, les inégalités "que pour bâtir un pays, faudrait pas oublier d'inclure les citoyens des autres ethnies et leur culture" [Lettre à René Lévesque], la dégradation de l'environnement, le capitalisme... mais aussi les peines d'amour "c'est comme si t'avais pris une paire de cutter, pis qu't'avais coupé le cordon de mon cœur" [Banlieue].

Un groupe charismatique et engagé*, qui sait à travers ses chansons, rendre la morosité de la vie plus gaie. Non, la vie n'est pas toujours rose, mais il sait mettre les notes et les mots à l'endroit où l'espoir et la joie nous font pousser des ailes dans le dos. Et nous donne envie de nous envoler très loin "C'est sûr qu'elle vole quecq'part où l'ciel est bleu" [La reine].

Depuis 1995 et des débuts pas vraiment prometteurs mais ô combien ben fun, le groupe n'a cessé de s'améliorer, d'apprendre, et de devenir le phare de tout un peuple québécois.

Mais c'est sur scène que les cowboys fringants excellent avec succès tant ils ont tous les ingrédients nécessaires pour faire monter très vite la température.
Leur prestation se démarque notamment par la présence sensuelle de la belle multi-instrumentiste Marie-Annick Lépine. Gracieuse dans sa petite jupe et ses bottes de cowboys, elle caresse les mélodies qui sortent de ses divers instruments : violon, accordéon, piano, mandoline, flute... On ne se lasse pas de la regarder jouer, s'agiter sur scène et par moment l'entendre chanter avec sa petite voix douce. Karl Tremblay, quant à lui, interpelle par sa présence physique. Il en impose avec respect et admiration derrière son micro, et son air bon camarade représente le coté bon vivant du groupe. Jean François Pauzé est la tête pensante du groupe et le principal compositeur. Il mériterait une statue sur le Mont-Royal tellement sa plume est magnifique. Sans oublier, Jérôme Dupras à la basse et Simon Landry qui remplace depuis trois ans le mythique, l'extraordinaire et regrettable Dom Lebeau à la batterie.

« Pourquoi ce nom ? C’est vraiment une histoire très banale. On voulait participer à un concours amateur et comme c’était de la chanson western dans un bar country de notre région et on se demandait quel nom prendre. On a hésité entre les Oiseaux fringants et les Cowboys fringants, alors on s’est dit, étant donné que c’est du Western on va s’appeler les Cowboys fringants. Et ça a pas été plus loin que ça. Ça a duré une minute la sélection de ce nom (Karl Tremblay, le 2 mai 2006) [Source Wikipédia]. »

Treize albums -dont trois lives- deux DVD, treize clips, et une dizaine de récompenses en quinze ans de carrière pour un groupe qui semble ne pas avoir envie de s'arrêter. Et tant mieux pour les fans qui sont de plus en plus nombreux.

Ce que je peux retenir de plus important :
- Break syndical (2002)
L'album qui lance définitivement le groupe dans le grand bain du monde professionnel de la musique, et lui fait prendre une autre dimension. Le groupe prend ses marques, un style est né. L'aventure est en marche !
- La grand-messe (2005)
L'album de la consécration au Québec. Et qui commencera par porter le groupe sur les scènes européennes et françaises.
- Live au grand théâtre de Québec (2008)
Le meilleur double-album live, que je conseille fortement d'acheter pour découvrir le groupe et l'apprécier à sa juste valeur. A posséder absolument !

Je ne saurais vous conseillez quelle chanson écouter... peut-être toutes... ça en vaut le coup.
En attendant, vous pouvez écouter : "les étoiles filantes" pour une chanson mélancolique, "plus rien" pour une chanson engagée, "banlieue" ou "Impala blues" pour une chanson nostalgique, "Tant qu'on aura de l'amour" pour une chanson pleine d'espoir, "Toune d'automne" pour une chanson pleine de tendresse, "La tête haute" pour pleurer, "ces temps-ci" pour aimer, "Awikatchikaen" pour bondir partout et suer comme un fou... bref toute leur discographie.
Amoureux du folklore québécois, foncez ! voici présentement, le meilleur groupe folk-rock francophone ! foncez ! foncez !

Pour écouter sur deezer

Le site officiel. Avec tout plein de comptes-rendus, d'histoires de chansons, de vieilles chansons, et de photos. Un site très riche à découvrir.

* En 2005, ils créent "la fondation cowboys fringants" qui œuvre dans le domaine de l'environnement. Par exemple, 1 à 2 $ sur chaque billets de concerts sont reversés pour des projets écologiques tel que le reboisement des forêts québécoises.... plus d'infos sur : http://www.cowboysfringants.com/fondation/

Pablito

12 commentaire(s):

MusicAndMe a dit…

Bon moi je dis merci Toni car c'est quand même grâce à toi que j'ai découvert ce groupe il y a un peu plus de deux ans à présent! Et je pense que mon baptême en live de ce groupe restera un des meilleurs concerts auquel j'ai pu assister! (et dieu sait que j'en ai vu des concerts pourtant!).

Latitebelge a dit…

Ya pas à dire, les Cowboys Fringants sur scène ça envoie de la pâte à crêpe !

Riziña a dit…

Tu as tout dit! Ce groupe est magique, leurs concerts le sont encore plus.

Pablito a dit…

Depuis 2005 j'fais tout tout tout pour faire connaitre ^^ parce que hein, c'est la classe les CF !

isa a dit…

Un chouette article pour un excellent groupe, que j'ai découvert en 2006 avec Les étoiles filantes, coup de cœur immédiat, avant de le redécouvrir deux ans plus tard.
Sur scène, c'est pour moi aussi un des meilleurs concerts de ma vie.
des chansons qui mettent de bonne humeur et d'autres plus mélancoliques... et des mélodies et arrangements sacrément bien ficelés.

Anne-Sophie a dit…

Merci Toni d'avoir fait découvrir à Romanie qui m'a ensuite filé les albums :D
J'me répète mais j'ai aussi adoré leur concert de Bruxelles et si j'ai la possibilité, je n'hésiterais pas à retourner les voir !

Pablito a dit…

@ MusicAndMe et Anne-Sophie... Sachant qu'à Bruxelles, Karl était malade comme un caribou, et le groupe avait la tête ailleurs à cause du soucis du nuage de volcan, qui les empêcher de repartir au Québec.. du coup d'après JF c'était pas un bon concert (source = rapport du concert sur le site)...

MusicAndMe a dit…

Ce n'était peut-être pas un bon concert de leur point de vue. Mais pour avoir vu leur concert aux francos de La Rochelle, je peux dire que l'ambiance était beaucoup plus au rendez-vous à Bruxelles qu'à La Rochelle!:)

Latitebelge a dit…

Oui, à la Rochelle y avait les fans ronchons d'Alain Souchon (ouaaah je fais des rimes) qui voulaient pas qu'on chante sur foule sentimentale ...

Anne-Sophie a dit…

Ahahah le concert de Chouchon, LA blague de l'année quand même !
Du coup Toni, je pense la même chose que Romanie ! Et je me dis que si le concert de Bruxelles n'était pas top de leur point de vue, qu'est ce que ça doit être quand ils s'éclatent !!!

Pablito a dit…

de leur point de vue oui... mais j'ai oublié de préciser (et je crois que c'est mentionné dans le rapport de JF) que le public bruxellois était extra et bien chaud !!!

Angelo a dit…

Je n'ai pas pu mettre que j'aimais l'article. :(
Leur concert à Bruxelles était en effet grandiose et celui à Spa l'était peut-être tout autant même si beaucoup trop court.
Ce sont mes meilleurs concerts et ils le resteront très longtemps. =)

PS : J'ai failli pleurer sur "La tête haute"...

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Les archives du blog

Visites