News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 26 février 2011

postheadericon Maloh

Allez un peu d'actualité sur Maloh, sur le peu de chose que j'ai comme infos.
"-Hein ? St-Malo, Manau ?" non, non, même si le point commun est la Bretagne, je parle bien de Maloh, jeune interprète-auteur-compositeur, qui je l'espère n'est plus vraiment à découvrir. Mais quand même, je voulais vous parler d'un artiste que j'apprécie beaucoup.

Pour savoir le pourquoi du comment, et en faisant rapide et simple, c'est l'histoire d'un adolescent sportif découvrant l'amour du mariage entre les mots et les sons. Une jambe cassée plus tard, une guitare dans les bras et le voilà propulsé par le chantier des Francos au moment de sortir son premier opus. Voilà, j'ai fait le plus simple que possible. Passons à l'essentiel.

Un immense sentiment de tendresse, d'enfance et de nostalgie plane sur son premier album intitulé "7200 minutes" sorti en 2008. Dans cet album, Maloh ne fait pas dans la paillette. Pas besoin chez lui d'attirer l'attention avec des apports tout aussi superficiels qu'inutiles. C'est en toute simplicité qu'il se fait accompagner d’un second guitariste et livre des ballades acoustiques, qui ne peuvent rendre personne insensible. On devient vite ensorcelé par sa voix qui prend plaisir à nous chuchoter ses histoires. Un petit disque tout bleu comme ses yeux, que l'on met dans son baluchon pour les rêveries à venir. Car la grande douceur dans lequel se dissimule ce talentueux breton donne une envie incontrôlable d'évasion. De mettre son ciré jaune et de se balader sur les plages d'hiver à savourer l'importance des ami(e)s dans sa vie, les joies de l'enfance enfouit en nous, ou encore sourire à nos peurs et nos craintes.
Car c'est ce qu'il se dégage de "7200 minutes" où Maloh nous aide à mieux supporter la noirceur de notre monde à travers une poésie légère et des mélodies fines puisées dans un folk croustillant.

Et si l’adage se vérifie
Le soleil vient après la pluie

Et si l’adage n’est que tromperie
Pour toi je serai Mr Parapluie

Le jeune fan de Souchon originaire de Dinan, après un premier album sorti sous le label Néômme (qui produit également Amélie les Crayons et Bruz), prépare actuellement un second opus, chez Gourmets Recordingz (Carment Maria Vega..) et ça c'est plutôt une excellente nouvelle !

Vous pouvez écouter sur son MYSPACE cinq nouvelles compositions, qui laissent croire, grâce à des sonorités plus électriques, que le jeune homme est en train de prendre un nouveau (et beau) virage, et qu'il a envie de prouver qu'il mérite bien de s'assoir définitivement parmi les grands chanteurs-poètes de notre époque.

Vivement le nouvel album ! On attend que ça !!
myspace.com/maloh7200
http://maloh.blogspot.com

Pablito

1 commentaire(s):

Anneux a dit…

Super nouvelle ! Je ne savais pas qu'il avait enfin trouvé un label !

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites