News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 23 février 2011

postheadericon Compte-rendu de concert, Florent Marchet & Thomas Fersen

Il y a quelques semaines, en revenant du concert de Thomas Fersen aux Arcs, dont nous avions déjà parlé ici, je me ruais sur la bible conceristique « Infoconcert.com » pour rechercher d’ores et déjà de nouvelles dates sur lesquelles aller applaudir le monsieur de nouveau. Je tombe alors sur le Festival Acoustic, en Vendée, pour lequel la programmation me laisse pantoise : Florent Marchet et Thomas Fersen le même soir, c’est ce que l’on appelle une affiche de rêve. Alors direction le site officiel du festival (http://www.acoustic-festival.fr/) , qui propose un jeu concours : il suffit de prendre une photo avec la mention « Fan d’Acoustic » et de récolter un maximum de votes. La photo prise avec quelques difficultés, nous postons notre photo et récoltons un bon nombre de votes dès le premier jour.
15 jours passent et le vote se clôture avec un score de 27.165 votes pour notre photo : direction donc le Poiré-Sur-Vie, après une suspicion de tricherie et les plus plates excuses des organisateurs par la suite.
***
Ce dimanche 20 février, nous prenons donc la route de la Vendée et arrivons à la salle qui est déjà relativement remplie. Il s’agit de la salle de sport de la ville, mais la scène est si bien agencée que l’on se croirait dans une « vraie » salle de concert. Le spectacle est assis et forcément, je suis un peu déçue…Mais c’était sans compter le public vendéen, chauffé à bloc par la première partie, Dom Et Démesure, un groupe de la ville qui remportera des applaudissements fournis. Après une courte pause de 10 minutes, Florent Marchet et le Courchevel Orchestra arrivent sur scène. Ils commencent le concert par la chanson qui a donné le titre à son nouvel album, Courchevel. Puis vient Benjamin, très attendu du public puisqu’ils avaient réalisé il y a quelques semaines de cela une vidéo pour la venue de Florent Marchet. On y voyait les organisateurs et des habitants reprendre Benjamin, ce qui a beaucoup plu à Florent Marchet.
Les chansons s’enchainent et entre deux morceaux, il nous lit des cartes postales « envoyées par les fans, des gens comme vous, quoi ». Les écrits sont drôles, et dans sa carte, Mireille lui demande le pourquoi de cette « horrible moustache ». Nous n’aurons malheureusement pas la réponse !
Le public commence réellement à être en ébullition sur « La Charrette ». Puis, lorsque les premières notes de « La Famille Kinder » résonnent, le public, déchainé, se rue vers le devant de la scène. Florent Marchet semble surpris, l’assistance toute entière est debout, danse et frappe des mains à tout rompre. Une ambiance de tonnerre pour une fin de concert explosive
***
30 minutes d’attente et Thomas Fersen fait son apparition. Visiblement, lui aussi était très attendu. Il arrive avec un parapluie, se place sur la gauche de la scène et entame un monologue. Les quatre musiciens qui l’accompagnent sont en retrait, ce qui donne à la scène une image tout à fait étonnante.

La set-list est identique au spectacle du 22 janvier dernier et le concert commence sur une chanson issue du nouvel album à paraître le 7 mars prochain, Je Suis au Paradis. Le public est une nouvelle fois « gonflé à bloc » et ne reste pas bien longtemps assis. Un attroupement devant la scène se forme dès les premières notes de « La Chauve-Souris ». « Monsieur », « Zaza », « St-Jean-Du-Doigt » ou encore « Diane de Poitiers » sont chantées par plusieurs centaines de personnes, qui connaissent par cœur les morceaux les plus anciens. Cette fois encore, je suis ébahie par la qualité des nouvelles chansons, tant au niveau des paroles que de la musique. C’est entrainant, c’est presque sur-vitaminé, ce qui pourrait paraitre étonnant lorsque l’on entend le sujet des chansons. Ce nouvel album semble clairement évoquer la mort et la vieillesse, mais toujours avec ce côté léger qui caractérise les chansons de ‘Sieur Fersen.

Deux chansons issues du nouvel album sont d’ores et déjà disponibles à l’écoute sur le site de la maison de disque, Tôt ou Tard. (http://www.totoutard.com/artistes/artistes.php?idartiste=76). Une nouvelle chanson est ajoutée tous les lundis. C’est bien la première fois que j’attends le lundi avec impatience !
Un nouveau rendez-vous est déjà pris pour le 29 mars prochain. Cette fois-ci, direction Caen pour aller applaudir le désormais sacré Thomas Fersen.




MaxiCastor

2 commentaire(s):

pablito a dit…

"Ce nouvel album semble clairement évoquer la mort et la vieillesse"
Ça semble fini avec les animaux ?

Marianne a dit…

Pour cet album en tout cas !

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites