News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 16 mars 2011

postheadericon Medi au Café de la danse


Ce lundi 14 mars, c’est dans un Café de la Danse archi complet que Medi donnait son premier concert parisien depuis la sortie de son album You got me [moving].

Commençons par une rapide présentation du garçon, Medi, originaire de Nice, fait de la musique depuis de nombreuses années. Multi-instumentiste il écrit et compose ses chansons. Il pratique la musique aussi bien à Nice qu’à Paris ou à Londres où il passe beaucoup de temps. Durant cette période il fait de nombreuses rencontres, Dave Stewart (Eurythmics), qui lui produit son premier album, ou Charlie Winston dont il devient l’ami et le batteur.

Après un premier album éponyme en 2006, puis At Last en 2009 (seulement en commande sur internet), il sort en janvier 2011 un troisième album qui ne passe pas inaperçu.


Mais revenons à ce qui nous intéresse, c’est-à-dire son concert. A 19h, il y a déjà foule devant la salle de concert. Les portes ouvrent à 19h45 et la salle se remplit rapidement.


En première partie nous avons la chance de découvrir David Zincke, un ami anglais de Medi installé en France. Seul en scène avec sa guitare, sa musique pop folk retient l’attention du public qui a l’air d’apprécier et l’écoute en silence (ce qui est un bon indicateur à Paris). Il semble plutôt à l’aise sur scène, n’hésite pas à faire de l’humour et ne tarit pas déloge sur Medi. Il termine sa prestation par une belle reprise du titre Don't think twice it's alright de Bob Dylan. Il quitte la scène sous les applaudissements.



Après les traditionnels réglages techniques Medi entre en scène et s’installe derrière le clavier. Il demande au public assis dans la fosse de se lever et c’est tout le public qui s’exécute. Il entame You take the weight et dès les premières notes le public est réceptif. Sur scène les titres s’enchaînent et le public chante en chœur avec Medi, notamment sur I know what you did ou How would you do it. Il se fait également plaisir en proposant un jam sur Feed me (dont il a réécrit les paroles dans l’après-midi pour l’occasion), il invite David Zincke à le rejoindre aux percussions sur ce titre.


Medi est à sa place sur scène, il se fait plaisir et fait plaisir, il communique avec le public et fait monter sur scène une petite qui assiste à son premier concert et dont c’est l’anniversaire. On sent aussi qu’il a du mal à réaliser ce qui lui arrive et se demande comment des gens peuvent venir le voir sur scène, il profite donc à fond de ce cadeau qui lui est fait.
Il clôt le concert avec No right way to say goodbye, ce qui résume bien ce que l’on ressent. Heureusement il revient pour un rappel pendant lequel il interprète A well known refrain, Sooner or later et finit par une reprise de Michael Jackson, Working day and night. Tout le monde quitte la scène sous un tonnerre d’applaudissements.
Devant l’insistance du public, Medi revient seul avec sa guitare et nous offre Stop me right now.
Après un peu plus d'une heure, le concert est fini et on en reprendrait bien un peu.



En résumé, Medi et ses musiciens nous ont offert un concert plein d’énergie et les quelques chansons d’At Last, reprises sur You got me [moving] et qui avaient perdu un peu de leur punch, l’ont définitivement récupéré.



Si vous n’avez rien de prévu le 28 avril, venez faire un tour au Café de la Danse pour un nouveau concert de Medi. Moi, j’y serai!


Lo'birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Les archives du blog

Visites