News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 9 mai 2011

postheadericon Meltones - Nearly Colored


Difficile, de nos jours, de se faire une place dans le monde de la musique, tant il y a de groupes et d'artistes doués qui mériteraient de connaître le succès.
Et pourtant, le groupe Meltones a relevé le défi et a réussi à se faire sa place avec son premier album "Nearly Colored".

Alors tout d'abord, ne vous fiez au titre de cet album qui n'est absolument pas "presque coloré" mais plutôt très haut en couleurs, nous faisant voyager dans un univers pop-rock très riche en émotions!

Pour commencer, on entre dans l'univers du groupe avec le titre "Audrey" qui nous donne rapidement une idée de ce que nous réserve le reste de l'album avec une présence des guitares électriques, nerveusement discrètes au début du titre pour évoluer vers une explosion colorée sur les refrains.
S'ensuit le titre "Don't stop breathing" à la mélodie entêtante et dont on peut se surprendre à fredonner le refrain dès la fin de la première écoute. Un des titres les plus accrocheurs de l'album selon moi!
Dans le même esprit, on retrouve "It'll be just fine" qui me fait délicieusement penser à certains titres du groupe Phoenix, comme "Lisztomania" par exemple. Je pense d'ailleurs ne pas me tromper en disant que ce dernier groupe fait partie des grandes influences de Meltones.
Vient ensuite la ballade "Secret rules" avec un petit je-ne-sais-quoi qui me donne des envies d'évasion. Le genre de titres que j'adorerais écouter à fond en voiture lors d'un road-trip par exemple.
Dans le titre "Out & inside", on retrouve les guitares électriques nerveuses dès les premières notes, ce qui, personnellement, me fait penser un peu à l'univers de Green Day avec son titre "American idiot", allez savoir pourquoi!
Avec "Only time can fix my heart", c'est plutôt au groupe Radiohead que je pense, tout du moins aux premiers albums de ce groupe. C'est un titre agréablement envoûtant de la première à la dernière note.
Je suis littéralement tombée sous le charme du titre "Dear Leader" dont la construction rythmique est surprenante et exquise.
En parlant de rythme, c'est ensuite une "cassure rythmique" qui prend le relais sur l'album avec la divine ballade "I don't live today" qui dure plus de 7 minutes 30. Mais il s'agit là de minutes qu'on ne voit pas passer du tout...
Le côté rock nerveux reprend ensuite le dessus avec "Kill me that way" et on retrouve des traces "phoenixiennes" au sein du titre "Early Colors" dont le refrain se veut tout aussi entêtant que celui de "Don't stop breathing" dont je vous ai parlé plus haut dans cet article. A nouveau un titre accrocheur selon moi!
L'album se clôture avec le sublissime "Outer Space" qui me renvoie à mes envies de road-trip à travers les grandes plaines américaines...


En bref, que retenir de l'album "Nearly Colored" et de Meltones? Beaucoup de bien car, même si on ressent nettement les diverses influences d'autres groupes, les 4 garçons ont réussi à tirer profit de tout ce que ces "grands" du rock avaient à leur offrir pour nous offrir, à leur tour, une pépite dont nos oreilles se régalent et se régaleront encore sans fin.

Date de la sortie de l'album: le 6 juin 2011.
En attendant, pour les impatients ou les curieux, un premier EP est disponible ici.

Leurs pages facebook et twitter.
Sur youtube.

MusicAndMe
Vidéo réalisée par l'auteur du blog It's My Live

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Les archives du blog

Visites