News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 4 juillet 2011

postheadericon Couleur Café 2011 - Day 2


Samedi, deuxième journée de Couleur Café (la première étant racontée ici) mais première et seule pour moi. J'ai pu assister à 4 concerts. Je vais vous parler des trois premiers, laissant l'honneur à Rizina de vous parler du dernier...

Nous sommes arrivées sur le site pendant le concert de Sayon Bamba sur la scène Fiesta. Le temps est alors fort nuageux mais elle a réussi à apporter un rayon de soleil à Tour et Taxi. Venant de République de Guinée, cette artiste s'est entourée de musiciens d'horizons très différents. C'est donc une touche très « world » qui a enivré le public qui n'a pu s'empêcher de danser.


Direction ensuite la scène Titan, où vont se produire Raggasonic, Puggy, Sergent Garcia et Tiken Jah Fakoly. Le public nous parait assez jeune. Le duo Raggasonic, absent de la scène depuis 1998 lors de la dissolution du groupe, ouvre le bal. Le public semble averti et reprend en choeur avec le groupe leur hymne « Il faut légaliser la ganja ». Après quelques dates l'année passée, ils font l'honneur d'être là à Couleur Café et le public le leur rend bien.


Le groupe qui suit, je ne vous le présente plus .Vous avez bien dû vous rendre compte que nous l'affectionnons tout particulièrement chez Bruno&co... Et le trio nous a encore impressionnés. La setlist est évidemment adaptée à un festival. Le temps qui leur est accordé est assez court (mais cela semble toujours trop court, un concert de Puggy). Avant le début du concert, nous avons droit à un extrait de l'émission de Nagui qui les a révélés en France : Taratata. Ils y expliquent l'incroyable histoire du début de leur succès... qui a débuté à Couleur Café!!! Vous trouverez ce récit détaillé ici. Le groupe est très ému de revenir sur ce site et nous offre un très chouette concert. Le public de la barrière semble assez connaisseur du groupe. Lors de la chanson "I do", cela nous démange de danser la chorégraphie du flashmob organisé lors des concerts à l'Ancienne Belgique. Lors de la chanson « Burned », nous avons droit à de grandes prouesses musicales particulièrement applaudies par le public bluffé par le talent des 3 garçons. Nous noterons également l'effort de Matthew Irons pour s'exprimer en 3 langues : français, néérlandais et anglais. Le concert s'achève comme le veut la tradition, en festival, avec la chanson « When you know », reprise en choeur par le public. Prochain rendez-vous avec le groupe : Les Ardentes de Liège.




C'est ensuite au tour de Sergent Garcia de venir enflammer la scène principale du festival. Mais ça, c'est une autre histoire à suivre...

UkuTsuna

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites