News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
dimanche 14 août 2011

postheadericon Solidays in Love - DAY THREE


Nous entamons déjà le dernier jour de Solidays, qui est pour nous le plus attendu aussi.
Le premier concert du jour sera Puggy (dont je pense nous n’avons pas encore dû parler ici. Ah si déjà? Bon si vous le dites). 1h avant le concert il y a déjà pas mal de monde sous le chapiteau de la scène du Dôme. A 17h, quand le groupe entre en scène, le chapiteau est bondé. Le groupe offre une excellente prestation, comme à leur habitude, devant un public gonflé à bloc qui reprend les titres du groupe avec entrain, notamment « How I needed you » ou « When you know » . Ça saute, ça chante, ça danse. Les festivaliers offrent une réelle ovation au groupe lors de la pause pendant « Burned » , le groupe a du mal à reprendre la parole pour finir leur chanson. Après un set d’1h les garçons quittent la scène sous de nombreux applaudissement visiblement ravis de l’accueil qu’ils ont reçu et devant un public qui en voudrait bien davantage.


Après avoir profité du concert des Puggy, nous sommes sorties non pas à la recherche d'une autre scène mais à la recherche d'eau ! Quelle idée de faire un festival sous une telle chaleur et avec des arrivées d’eau, en panne… Du coup, on cherche de l'ombre comme on peut!


Par la suite nous nous dirigeons vers le concert de Yodelice. J'avoue connaître le nom du groupe et de son leader plus que leur musique mais ma curiosité est vraiment très forte car les avis sont plus que positifs à leur sujet. Nous ne sommes pas les mieux placées mais quand je «découvre» un artiste en concert et surtout en festival, je trouve qu'être au milieu du public permet de mieux découvrir et de plus profiter de l'ambiance générale. Donc vous n'aurez pas de ma part un report détaillé du concert mais plutôt mon ressenti général. Le public était assez hétérogène : il y avait autant de connaisseurs que de petits débutants comme moi et ce mélange fonctionne très bien ! Alors, analysons le pourquoi du comment ! Bon, on pourrait dire que cela est dû à l'ambiance générale qui règne dans ce super festival ou encore aux jets d'eau pour nous rafraîchir, certes , mais pas seulement ! Ce groupe assure vraiment sur scène ! Dès les premières notes, on sent la bonne entente au sein du groupe, la qualité musicale mais également la qualité scénique; les décors en parfaite adéquation avec l'ambiance musicale. Avec tous ces ingrédients, ils arrivent donc à entraîner le public dans leur monde, leur délire ! Lors de « Wrap it up » , ils arrivent à nous faire déplacer de gauche à droite ou encore nous faire danser sur d'autres titres. Donc pour résumer : très bon moment à passer malgré le peu de connaissance de ma part à leur sujet !


Au bout d'une heure, comme tous les concerts des Solidays, Yodelice quitte la scène pour laisser la place à Gaëtan Roussel. Bon je dois vous avouer, que c'était LE concert du festival pour moi... alors hop hop hop, direction les premiers rangs ! Au bout d'une heure d'installation, et d'un petit show des musiciens (ce qui nous montre la bonne ambiance dans le groupe!), le show Roussel débute. Oui j'emploie le mot «show », parce ce que c'est vraiment ce qu'ils nous donnent tous ! Gaëtan est plus en forme que jamais (les fans de Louise Attaque, pourraient être très surpris de l'évolution scénique du monsieur!), les musiciens sont vraiment souriants, géniaux et très ouverts au public ( nous avons le droit à plusieurs sourires, clins d’œil). Les titres comme « Clap Hands » (peu connue mais qui fonctionne toujours après du public, même le moins connaisseur) ou encore «Help Myself », « inside outside » sont plus qu'entraînants en live et donnent lieu à un vrai « dancefloor » géant dans le public mais aussi sur scène. Ce live mélange les sonorités éléctro, rock mais aussi des « balades », ce qui est donc à l'image de l'album. Le show se termine sur une note d'émotion avec « Les belles choses » qui a provoqué un silence religieux dans le public des solidays (ce qui est assez rare). Ce concert était donc mon attente du festival et je n'en ressors pas du tout déçue et en écoutant les gens repartir, je ne suis pas la seule à penser cela... Gaëtan et son équipe ont conquis les cœurs et les oreilles des festivaliers présents !



Le festival se clôture avec le célèbre et talentueux Moby... malheureusement l'équipe de Bruno&co n'a pas pu s'en approcher tant il y avait de monde... mais promis, ce n'est que partie remise !


Céc'

2 commentaire(s):

Angelo a dit…

Ah et vous avez eu droit au Ziggy'song ? =D
Puggy est vraiment excellent et je vais les revoir dans 2 semaines. ^^

Yodelice, un groupe tout aussi excellent ou presque. J'aurais aimé les revoir depuis l'année passée. Dommage.
Et je suis déçu, je ne me rappelle pas de "Wrap it up" ...

C'est vrai que l'album de Gaëtan Roussel est pas mal mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le voir sur scène. :/

Lo'birds a dit…

Si je ne me trompe "Wrap it up" est une inédite qu'il fait en concert sur le dernière tournée.

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites