News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 8 octobre 2011

postheadericon Miossec et The Aerial au Hublot. Nancy Jazz Pulsations 05/10/11

NJP, jour 1. 
Plutôt en forme et excitée par le concert qui arrive, c'est dans un très bon état d'esprit que j’entame ce festival. Je n'arrive pas à me souvenir de mon dernier « vrai » concert et j'attends beaucoup des deux soirées qui m'attendent.

The Aerial




The Aerial, qui assure la première partie de Miossec est un groupe Nancéien qui gagne à être connu. En voyant entrer ces 4 « garçons dans le vent » sur scène j'ai eu peur de revoir un énième et banal groupe formé dans leur garage. Ah, les a priori !!!  Contre toute attente, mon avis évolue très positivement au fil des morceaux . Le groupe alterne aisément les morceaux rocks et les morceaux acoustiques, passant parfois par des compositions qui sonnent plus rap, toujours avec une touche d'originalité. Et la bonne nouvelle, c'est que vous pouvez télécharger gratuitement leur musique directement depuis leur site officiel.

Miossec



Voilà enfin l'occasion de le revoir et dans une toute petite salle qui plus est. Au milieu de quelque 300 âmes et dans une chaleur humaine qui monte de minute en minute, j'attends (im)patiemment le début du concert. C'est un Miossec en très grande forme et souriant qui est venu nous présenter son nouvel album. Je n'avais pu l'entendre qu'une petite fois, d'une seule oreille.
Il s'agit donc pour moi d'une quasi découverte.
Les morceaux sonnent très rock, ce qui me surprend d'ailleurs parce qu'ils m'avaient semblé être plus calmes sur l'album (et si je me trompe, mea culpa). En tout cas, c'est une bonne surprise et j'apprécie le talent des musiciens. La musique couvre parfois la voix, m'empêchant d'entendre certaines paroles mais qu'importe, Miossec a un tel charisme que l'émotion est là.
Je ne suis pas une spécialiste de son répertoire mais si je ne devais retenir qu'un morceau, ce serait Une Fortune de Mer qui fait partie -tous artistes confondus- d'une des chansons qui me touche le plus. Autant dire que je l'attendais impatiemment et que je suis ravie d'en entendre les premières notes. Même si l'interprétation sur cette tournée reste très bonne, je dois avouer que celle qu'il en avait faite à l'occasion des Francofolies de la Rochelle en 2010 m'avait plus marquée. Il me semble que cette version était un petit peu plus longue et qu'il y avait une scie musicale qui vient nous tordre les boyaux, comme dans l'album. Enfin bref, je ne vais pas me plaindre puisque je suis quand même très émue de la voir jouer sur scène.
Le temps file très vite et j'ai une impression de trop peu au moment des premiers saluts. Heureusement, le Breton et ses musiciens nous reviennent pour 2 rappels.

Certains resteront peut-être amer de la façon dont il a envoyé très... énergiquement des poignées de bonbons à la figure du public entre 2 « vivement demain qu'on joue à Metz » mais, en grande fan de cynisme, je me suis régalée. Et puis comme l'a si bien dit Brel, mieux vaut recevoir des bonbons parce que les fleurs, c'est périssable. En plus ils étaient vraiment bons ^^

                                                                                                                  L'as des AS

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Les archives du blog

Visites