News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
dimanche 6 novembre 2011

postheadericon Mamas Gun envoûte la Flèche d'Or (19-10-2011)



Il n’y a pas si longtemps nous vous avons parlé de l’album d’un groupe britannique, Mamas gun (ICI) que nous avons beaucoup aimé. Il se trouve que les garçons étaient de passage à Paris pour nous faire découvrir leur musique sur scène et que j’y étais. Je dois avouer que je me suis décidée au dernier moment, car la Flèche d’Or propose des soirées durant lesquelles nous pouvons découvrir quatre groupes et que lorsqu’on veut voir le dernier groupe on peut être certain de rentrer tard chez soi, mais d’après le programme sur le site de la fnac et sur le site de la salle, je me suis dit que Mamas Gun passerait en deuxième, peut être troisième, mais que ça irait. Bon finalement ils sont les derniers à jouer, mais ce n’est pas grave, les vacances sont bientôt là, je pourrais dormir à ce moment là, je ne veux pas rater leur passage à Paris. Je reste donc toute la soirée et assiste au trois concerts précédents. Je choisis de ne vous parler que d’une des autres artistes présentes car je n’ai pas été assez attentive pendant les deux autres.

Avant le passage de Mamas Gun j’ai pu découvrir une artiste canadienne Lindi Ortega. Seule sur scène avec sa guitare, elle nous interprète des chansons pop-folk aux accents de country de sa composition. Bien que ne parlant pas français, elle interagit avec le public, nous dit qu’elle est ravie d’être en France pour présenter ses chansons. Elle arrive à captiver le public et à la fin de sa prestation tout le monde en redemande.



Les Mamas Gun entrent en scène vers 23h, les cinq garçons se mettent en place et entament le concert avec une petite intro avant d’interpréter le titre « The Life and Soul», qui est aussi le nom de l’album. La dimension soul de l’album ressort très bien sur scène et les musiciens sont habités par la musique qu’ils nous livrent. Leur énergie est communicative et le public s’en imprègne et le rend bien au groupe.

On sent une réelle complicité entre les membres du groupe. Le claviériste et le bassiste se livrent à certains moments à des petites chorégraphies qui ont l’air de les amuser tout autant que nous.
Les chansons s’enchaînent et on passe de moments rythmés et énergiques, avec « Inferno » par exemple, à des moments plus calmes et plein d’émotion, comme avec « The Art ». La voix envoûtante du chanteur nous transporte sur chaque titre, on se laisse porter où il veut nous emmener avec plaisir. Au milieu des morceaux du second album, le quintet nous joue également des morceaux du leur premier album, Routes to Riches que je n'ai pas encore écouté, mais je compte bien réparer cette erreur rapidement.



Le groupe finit son set avec « Reconnection » qui fait danser le public. A la fin du morceaux, le public offre une belle ovation au groupe et en redemande davantage.
Finalement, je quitte la salle à regret et espère qu’ils repasseront rapidement sur Paris pour un concert un peu plus long et devant un public plus nombreux, car ces musiciens sont pleins de talents et ils le méritent.


Set list

INTRO
THE LIFE AND SOUL
FINGER ON IT
ROCKET TO THE MOON
INFERNO
THE ART
POTS OF GOLD
LET’S FIND A WAY
BIG BETTY
RECONNECTION

Lo'birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites