News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 7 novembre 2011

postheadericon Oldelaf, *Le monde est beau*


Honte à moi. Avant de découvrir la pub sur France 4, je n’avais encore jamais pris le temps d’écouter le répertoire d’Oldelaf. Pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir entendu parler. Je sais que ce monsieur est loin d’être un débutant, qu’il a officié un moment avec Monsieur D., toussa, toussa. Et puis là, une publicité pré-Taratataesque plus tard, je décide de stopper net mon ignorance et me lance dans de savantes recherches (au moins ça !) sur Oldelaf. La chanson diffusée dans la publicité me plaît bien, les images aussi : évidemment, il s’agit d’une vidéo du public en transe durant l’un de ses concerts !
Bref, bien m’en a pris, puisque Le Monde est Beau tourne maintenant en boucles dans mon iPod. Les chansons sont tour à tour comiques, émouvantes, absurdes…Il y en a pour tous les goûts sur cet album « vachement mieux que les autres » que dit la pub. Et, une fois n’est pas coutume, elle a raison, la pub. Je ne pensais pas écrire ça un jour, m’enfin, bref.
1ère chanson très marquante de cet album, selon moi : La Tristitude. Dès les premiers mots, le phrasé ressemble à s’y méprendre à une voix très connue, une idole des jeunes, un blondinet aux Claudettes…Il s’agit bien évidemment de Claude François le célébrissime. C’est flagrant, c’est frappant, grand retour dans les années 80 que j’affectionne tant. Youhou, on dégaine la boule à facette et le pantalon patte d'eph' !
♪♫♪♫♪♫♪
♪♫♪♫♪♫♪
Petit voyage dans le Ch'noooooord à présent avec la chanson Courseulles-sur-Mer qui raconte l’histoire d’un couple qui s’en va à la mer en Normandie (l’hiver indien, une saison qu’on ne trouve qu’en Normandie), un accident de voiture, une entaille de pied à cause d’un coquillage, un brevet de secouriste bien utile…Mélangez tout ça, vous obtenez une chanson qui vire dans dans le tragico-comique !
Vient ensuite Danse, chanson coup de cœur de cet album. Comme son titre l’indique, elle donne envie de danser, de tourner dans tous les sens. C'est évidemment très rythmé donc ça me plait !
Autre chanson avec une mélodie particulière, du moins sur les premières notes de la chanson : Les filles qui s'appellent Valérie. Ça cause de toutes ces femmes "considérées à la va-vite comme héritières de 68". Toutes ces femmes qui mènent de front leur vie de femme, leurs espoirs perdus et leurs kilos gagnés.
Beaucoup d'autres tubes sont à découvrir sur ce nouvel opus d'Oldelaf. Prêtez-y une oreille attentive, vous ne serez pas déçus !
  • Les dates de concert ici
  • Le site officiel ici

*MaxiCastor*

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites