News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
dimanche 25 décembre 2011

postheadericon Coldplay illumine Bercy (14-12-11)



Mercredi 14 décembre dernier avait lieu le concert tant attendu de Coldplay à Bercy. En arrivant sur place vers 17h30 on se rend compte que le concert était en effet très très attendu. Je n’avais jamais vu autant de queue devant le palais omnisport, pas même pour Muse (mais une âme plutôt intelligente me fera remarquer que Muse avait plusieurs dates programmées sur leur dernière tournée, là est toute la différence).
En arrivant à l’entrée dans la salle, on nous remet un bracelet de couleur qui nous occupera un moment pendant l’attente. Mais à quoi peut-il bien servir ? Pour faire de la lumière pardi !!!
La première partie, Emeli Sandé, entre en scène et nous offre une musique soul, R’n’b. Je ne suis pas vraiment conquise par la chanteuse,et je me rends compte que je ne suis pas la seule.
Pendant l’attente je dois avouer que j’ai été une peu déçue du manque d’ambiance dans le public, surtout après l’attente mémorable que j’avais connue au Parc des Princes en 2009. Oui je suis fan des olas et alors ? Ah ah !!
Le décor de la scène est magnifique. En arrière-plan il y a une grande toile parsemée de mots peints avec des couleurs fluos qui ressortent selon les jeux de lumières. Ils y a aussi 4 écrans géants ronds qui sont suspendus en l’air et un sur scène derrière le groupe.
Le groupe de Chris Martin entre en scène sous une pluie de lumière. Dès les premières notes de "Mylo Xyloto" tous les bracelets se mettent à scintiller et illuminent Bercy sous les yeux du public. Comme sur l’album s’en suit « Hurts like Heaven » et dès ce début de concert, le public est réceptif et profite à fond du groupe.
Le groupe alterne chansons du dernier album et chansons plus anciennes et il nous offre ensuite le magnifique « Yellow », pendant lequel les spectateurs peuvent jouer avec les traditionnels ballons géants.
Chris et ses acolytes reprennent ensuite « In my place » qui permet au public de montrer ses talents de chanteur, quand tout le monde reprend le refrain en chœur sous une pluie de confettis fluos qui donnent un côté magique et féérique au palais des sports. Nous pouvons assister à un très beau moment entre Chris et Jon sur le devant de l’avancée sous les confettis.

Même si l’échange verbal n’est pas forcément très présent, Chris fait des efforts et s’essaye à des phrases en français qu’il ne maîtrise pas si mal que ça !
On ressent une grande énergie sur scène, Chris ne tient pas en place et bouge dans tous les sens, même quand il est au piano, on a parfois l’impression qu’il a du mal à rester statique.
A la moitié du concert les quatre garçons viennent nous offrir deux titres sur le devant de l’avancée, au milieu du public, « Up in flames » et « Us against the world ». Cette petite coupure, tout en douceur, ravit les spectateurs, comme moi, qui peuvent davantage profiter du groupe, car il faut l’avouer, la scène de Bercy est un peu basse et quand on est loin (et pas forcément petite), la visibilité n’est pas des meilleures.
Le public est réactif et dès les première notes de « Viva la vida » on peut entendre raisonner des OooOoooOoh dans tout Bercy et tout le public reprend la chanson en chœur.
Pendant « Charlie Brown », les bracelets scintillent à nouveau et il n’y a pas à dire cette idée est excellente car ça donne une autre dimension au spectacle auquel nous avons la chance d’assister. Sur cette chanson le public saute, sur l'invitation de Chris, et s’en donne à cœur joie. A l'instar de "Major minus", ce titre est parfait pour une représentation live.
Le groupe revient sur scène pour un rappel au cours duquel il nous interprète les incontournables « Clocks » et « Fix you » et le premier single de l’album « Every Teardrop is a waterfall » où le public donne tout ce qu'il a pour le dernier titre de la soirée.

Encore une fois Coldplay a réussi à me faire passer un moment magique, grâce à de bonnes chansons, une énergie communicative, un show dont ils ont le secret tout en réussissant à garder une certaine proximité avec le public. Seul bémol, la durée du concert, un poil trop court à mon goût. Mais je leur pardonne et je serai au Stade de France le 2 septembre prochain !!!




Lo'birds


3 commentaire(s):

Anonyme a dit…

Je suis allée au concert et lire cet article me l'a rappelé en détail ! Merci beaucoup !
Mais ne manques-t-il pas quelques chansons ?

Lo'birds a dit…

Contente que ça plaise et que ça rappelle de bons souvenirs.

Je ne pense pas qu'il manque des chansons. Je sais que la setlist varie selon les concerts et quand je l'ai lue après le concert elle m'a parue correcte! Après on ne sait jamais :)

Anonyme a dit…

Je crois, en tous cas, qu'il manque "Shiver". Mais après je ne suis pas sure. :) Encore merci !

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites