News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 4 janvier 2012

postheadericon Bénabar, Les Bénéfices du Doute


♪♫♪♫♪♫♪

Cet album, je l'attendais...Même si j'étais un peu dubitative depuis la parution de Politiquement Correct et quelques temps auparavant Ta Main à nos Enfants, qui ne m'avaient absolument pas touchée, je partais plutôt confiante...

Mieux vaut tard que jamais, à ce qu'il paraît...Quasiment un mois jour pour jour après la sortie de l'opus, il est maintenant temps de faire une petite grifouille sur ce dernier album de Bénabar. 3 ans après la parution d'Infréquentable, l'un des pionniers de la chanson française actuelle nous revient, plus serein que jamais malgré les critiques parfois dures à encaisser.

Parlons tout d'abord du visuel. Minimaliste, un Bénabar en costume-cravate (mais sans cravate), l'air un chouilla malicieux.

La première chanson parue à la radio, Politiquement Correct, n'a semble t'il pas fait l'unanimité parmi les auditeurs. Il est vrai que c'est loin d'être ma chanson préférée de l'album. Néanmoins, je pense qu'en concert, elle peut être du meilleur effet. J'imagine déjà le public entier hurler "et moi j't'emmerde" à l'unisson !

♪♫♪♫♪♫♪



♪♫♪♫♪♫♪

Je vais continuer par les chansons qui sortent du lot selon moi : Les Râteaux tout d'abord. Deuxième chanson de l'opus et l'une de mes préférées. J'aime bien les chansons marrantes. Et celle-ci l'est justement, je trouve ! Ça évoque les péripéties d'un dragouilleur en mousse qui se ramasse tous les râteaux possibles et imaginables. C'est pétillant, bien rythmé et entraînant. Tout ce que j'aime.

"Le râteau de Georges Clooney, s'il existait, ça se saurait"

S'en suit L'Agneau, autre chanson marquante de cet album. Dès le début, la musique m'interpelle. Et tout de suite, je me projette au concert. Important, très important ! Bon par contre, gros bémol quant à la présence de choristes. Je trouve pas ça très "heureux", musicalement parlant. Ça jure un peu. Mais dans l'ensemble, elle est plutôt réussie, cette chanson !

Et puis il y a Moins vite (oui je saute quelques chansons qui ne m'ont pas emballée pour y revenir ensuite !). Ca cause des enfants qui grandissent trop vite ("On vous dépose à la crèche un matin, on vous récupère en CM1"), la nostalgie de leur jeunesse trop vite envolée...Très belle réussite !

Guitares entrainantes, rythme sympathique, on arrive à l'écoute de Après de près. Chanson qui parle de la relation très ambiguë qu'une personne alcoolique peut entretenir avec sa bouteille d'alcool. Le sujet est grave mais la musique est légère, gaie, entrainante.

♪♫♪♫♪♫♪
"C'est une amie je te l'accorde, si t'es convaincu que la potence et la corde sont les amies des pendus..." - Après de près

"De loin t'es comme le toutou, au bout de sa laisse, qui est certain que c'est lui qui balade sa maitresse..." - Après de près
♪♫♪♫♪♫♪

Piano en solo (les premières notes m'ont tout de suite fait penser à cette chanson que j'ai écoutée en boucle, Qu'est ce que tu voulais que je lui dise), il s'agit de Différents...Grosso modo ça parle des gentils, des méchants qui sont comme tout le monde...Si les paroles ne sont pas forcément ultra recherchées, j'adore cette chanson quand même. J'adore cette dernier phrase à la toute fin de la chanson : "Il suffirait d'un ennemi".

Faute de goût ou l'ôde à la nana un peu chiante que l'on est toutes, au fond. "C'est fou le temps qu'tu perds, à te trouver moche". Le ton est donné. Si cette chanson est entrainante tout à fait comme je les aime, je n'accroche pas. Alors je zappe, la plupart du temps. Mais qui dit que ça n'enverra pas du pâté en concert ?

Petit medley des chansons qui m'ont carrément moins emballée à l'écoute du CD :

* Alors, c'est ça ma vie...Mouais, non, je n'aime pas. Peut-être le fait qu'il y raconte beaucoup trop sa vie.

* Les Mirabelles : la chanson en hommage à Jocelyn Quivrin est massacrée selon moi. C'est dommage parce que le titre présageait quelque chose de bien (même si je vois pas trop le rapport entre les Mirabelles et le reste. Bref !)...Ca me fait mal d'écrire ça, mais je trouve que c'est ultra faux. Et les paroles, très bof..."J'ai prié Dieu d'exister"...Encore plus bof. Je pense qu'en concert, cette chanson a le pouvoir de faire déprimer un Zénith entier ! Grosse fiesta !

* Perdre la raison : dès l'intro on dirait qu'une armée de Péruviens armés de flûtes ont débarqué dans le studio ! Et puis ça continue après. Les paroles c'est du "free-style", ça m'a fait pensé à la chanson "je suis un oiseau fâché, et je tue des cochons" de Thomas Dutronc...Tout ça pour finir par "reviens à la maison".

* Quelle histoire ! : alors c'est l'histoire justement de Machin-Truc qui raconte une drôle d'histoire à Bidule-Chouette, etc, etc, etc...Et au final on ne saura jamais c'est quoi cette drôle d'histoire. C'est frustrant, vous en conviendrez ! Seul passage (qui dure une phrase) de cette chanson que je pourrais écouter en boucle, c'est "puisque c'est comme ça, je me tais et puis voilà" suivi du rythme qui reprend après ! J'adore cet effet !

* C'est d'l'amour : titre guimauve, musique guimauve, paroles shamallow (sauf la phrase sur Andros, le berger des fruits !), je n'aime pas (du tout). Grand retour des Péruviens flûteux, par la même occasion !

Voilà, je crois qu'on a fait le tour de cet album duquel l'écoute me laisse dubitative et d'avis mitigé. Dommage.
Les critiques ne sont pas tendres à l'égard de ce nouvel opus : à les entendre ou les lire, l'album dans sa globalité serait à jeter ; je ne suis pas d'accord. Il est certes vrai que Bénabar nous avait habitués à mieux. Mais pour les quelques chansons sortant du lot, celles-ci sont vraiment bonnes et valent très largement qu'on y prête une oreille attentive.
Alors, faites l'impasse sur ces quelques critiques malveillantes qui ne tiennent compte que des "ratés" sur cet album et faites-vous votre propre opinion !

A bon entendeur...

*MaxiCastor*

4 commentaire(s):

Anne-Sophie a dit…

Attention avis pas construit : je DETESTE la photo de la pochette, vraiment ! Du coup ça ne me donne pas du tout envie de l'acheter. Bon j'avais prévenu, mon avis tient sur du vent ^^
Par contre ta critique me donne quand même envie d'écouter les quelques chansons qui sortent du lot. Et en attendant, je lui laisse les bénéfices du doute ahahahahah ok, je sors.

MaxiCastor a dit…

Oui écoute AS, certaines chansons valent VRAIMENT le coup d'oreille ! :)

Anonyme a dit…

Y a pas "ta main a nos enfants" ? dommage je la trouvais magnifique

MaxiCastor a dit…

@ Anonyme : non elle n'y est pas et personnellement je ne pleure pas son absence ! ;)

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites