News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 18 janvier 2012

postheadericon Botibol - Born from a shore


Botibol ! Mais qui est à l’origine de ce drôle de nom? Vincent Bestaven est à l’origine de ce projet solo dont le nom est tiré d’une nouvelle de Roald Dahl, M. Botibol. M. Botibol est d’ailleurs le nom sous lequel il a déjà sorti deux maxis, Christmas : The Tale of Polly Parker and other songs en 2008 et EP en 2009.

Avec Born from a shore, sorti le 28 février 2011, le bordelais nous offre une musique pop folk qui sent bon les embruns de l’Océan Atlantique. Le jeune chanteur s’est plongé entièrement dans la conception de cet album, il a non seulement écrit et composé tout l’album, mais c’est aussi lui qui s’est mis derrière tous les instruments présents sur l’album (guitare, basse, ukulélé, piano,…) à l’exception de la batterie sur certains titres.

Vincent Bestaven nous fait voyager à travers les 12 titres qui composent cet opus. On s’imagine tantôt à la mer, tantôt à la montagne, mais aussi à la campagne au milieu d’un champ de hautes herbes. Tout au long de l’album, on se laisse envoûter par la voix du chanteur qui est calme et posée et que l’on suivrait n’importe où pour ne pas cesser de l’entendre. Le matin, elle nous donne envie de nous lever pour passer une belle journée et le soir, elle nous aide à nous endormir et à faire de beaux rêves.

On peut trouver de nombreuses influences dans la musique de Vincent Bestaven, Jeff Buckley ou Sufjan Stevens, mais aussi, et ce n’est que mon avis, des touches de Jack Johnson et des Beach Boys sur certaines parties de certains titres. Ou peut être est-ce dû à l’ambiance de l’album.

On se laisse facilement séduire par les titres présents sur l’album, que ça soit les plus calmes et envoûtants comme « Dancers », que Vincent interprète avec pour seul accompagnement sa guitare et quelques chœurs, ou « Joe Cowboy », mais aussi les plus rythmées, comme « We were foxes », premier single de l’album et dont le refrain est chanté en français, ou « Friends », durant laquelle on se verrait bien à une soirée sur la plage autour d'un bon pique-nique et d'un grand feu avec ses amis. On ne peut aussi décemment pas résister au titre « Through the mountains » ou « Walk Slowly » qui ouvre l’album. On ressent toute l’émotion contenue dans « Oh son » qui clôt l’album et qui me fait dresser les poils sur les bras à chaque écoute.

Comme vous l’aurez compris, je vous recommande grandement l’album de ce jeune chanteur qui est à suivre et vous souhaite de le voir prochainement sur scène, moi j’espère que ça sera pour bientôt.

Les prochaines dates
- Vendredi 20 janvier, en première partie de La Maison Tellier (à découvrir aussi) à Haute Goulaine au Quatrain
- Mardi 27 mars au Magic Mirrors de la Défense dans le cadre du Chorus Festival des Hauts-de-Seine.
- Jeudi 29 mars à Limoges à La Fourmi A Limoge.
- Mercerdi 25 avril à Paris au Point Ephémère (FMR)

Lo'birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites