News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
dimanche 29 janvier 2012

postheadericon La déferlante Shaka Ponk vécue en live


Encore inconnus il y a de ça quelques mois, les Shaka Ponk, groupe français de leur état, sont maintenant bien ancrés dans le paysage musical hexagonal.
Lorsque j'ai vu qu'ils s'arrêtaient dans ma contrée bretonne pour une date de leur tournée archi-complète (et c'est pas peu dire, voyez par vous même ici), je n'ai pas hésité à faire le (court) déplacement afin de voir ce que cela donnait sur scène. Et je n'ai pas été déçue, loin de là.


Ils sont 6 trublions à se défoncer sur scène aux rythmes de mélodies endiablées, manifestement très efficaces sur le public qui les attend de pied ferme. La composition dudit public est hétéroclite : jeunes et plus âgés se mélangent.
Dès les premiers morceaux, on perçoit aisément une belle énergie que l'on retrouve également sur l'album, The Geeks & the Jerchin Socks. Toutefois, cette énergie déployée est toute autre et prend une autre dimension lorsqu'elle est transposée sur scène.
Une reprise de "Kids in America", rendue célèbre par Kim Wilde, enchantera le public qui reprendra en chœur les "oh oh".

Lorsqu'on observe attentivement les membres du groupe, on remarque d'emblée qu'une chevelure luxuriante est la marque de fabrique du groupe. Le claviériste est quant à lui la copie quasi conforme d'Hagrid, l'un des personnages de la saga Harry Potter - remarquez mes références cinématographiques au passage -

La totalité de leur dernier opus est transposée sur scène, dans un décor très travaillé. Un immense "rond", entouré de spots, constitue l'unique pièce (et pourtant maîtresse) de la scène. Le singe, petit animal emblématique du groupe, est mis en scène au travers de ce décor. Tantôt danseur, tantôt musicien, toujours surprenant.
Mais ce décor est également utilisé par les deux chanteurs du groupe, qui interpréteront un morceau derrière ce "rond", expérimentant un jeu d'ombres du plus bel effet.


Des mélodies sur-vitaminées, un décor simple mais efficace. Bref, tous les éléments sont réunis pour une soirée rythmée, riche en sons rock et alternatifs...à la limite de l'électro. Un cocktail détonnant pour un groupe explosif.


*MaxiCastor*

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites