News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 16 janvier 2012

postheadericon Le premier EP de Corson


Il y a quelques semaines à présent, en écoutant une des grandes radios belges, mes écoutilles ont été attirées par un titre quelque peu différent. Ni une ni deux, je suis allée faire mes petites recherches sur le net et j'ai alors découvert le nom de l'artiste qui se cachait derrière ce titre, à savoir Corson et son premier single "We'll come again".

Le premier extrait de son EP, disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal, est lié à un superbe clip, très émouvant, qui nous raconte l'histoire d'un drame familial. Il s'agit là d'une histoire très personnelle que nous conte Corson puisqu'il s'est inspiré de la disparition de sa mère pour écrire ce titre...

La première chose qui m'a séduite au sein de ce titre, c'est la parfaite alliance que l'artiste a réussi à faire entre deux univers qui, de prime abord, n'ont pas grand-chose en commun: la pop et le chant d'opéra. Corson a effectivement réussi à marier la douceur d'une pop qui se veut plutôt planante et douce avec la force d'un chant lyrique qui relève plutôt du domaine de la puissance. Ce savant mélange nous donne ce magnifique titre dont mes petites oreilles ne se lassent pas. Je vous laisse juger par vous-mêmes si vous ne connaissez pas encore et vous m'en direz des nouvelles!


On retrouve ce côté planant, dans la musique de Corson, au sein du second titre de l'EP, "Lost in the Air", débutant tout en douceur avec une introduction à la guitare pour, progressivement, monter en puissance, et au sein duquel les cordes viennent nous agréablement nous surprendre. Une ballade aux consonances un peu plus folk selon moi.

Le côté pop électrisante refait son apparition au sein des deux prochains titres de l'EP, à savoir, "The Rain" et "Forever Young".

Et alors, curieusement, à la première écoute du dernier titre, "Still" (et oui déjà... 5 titres, c'est trop court, on est d'accord là-dessus), une chose m'a sauté aux oreilles: la voix de Corson me fait vraiment penser, à certains moments, à la voix de Jasper Steverlinck, le chanteur du groupe Arid. Mais peut-être que ce sont mes références en musique pop-rock belge qui me jouent des tours? Enfin, toujours est-il que ce dernier titre est un petit chef-d’œuvre à lui tout seul, selon moi, construit sur l'alternance de deux tableaux: le premier relevant d'un univers pop-rock entraînant qui vient se laisser surprendre par une pointe du second, le chant lyrique, pendant quelques secondes, avant de reprendre la parole pour clôturer le titre.

C'est ainsi que se termine le premier EP de Corson. Je ne peux que vous conseiller d'aller jeter une oreille sur ces 5 titres pour vous faire votre propre idée du talent de l'artiste. Mais retenez bien ce nom, quelque chose me dit que 2012 sera son année!

Sa page facebook.


MusicAndMe

2 commentaire(s):

Eddy a dit…

Bravo, très bon album!!!!

Anonyme a dit…

bravo pour ta réussite Alain !!! un ancien voisin des douanes a yutz . david et magali

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites