News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 26 mars 2012

postheadericon Wallis Bird et son album éponyme


Il n'y a rien de mieux que de fêter l'arrivée du printemps 2012 avec un album et une artiste qui valent le détour: Wallis Bird!
Derrière ce nom, se cache une jeune artiste irlandaise ,extrêmement talentueuse, qui en est déjà à son troisième opus. Ses deux premiers albums, "Spoons" sorti en 2007 et "New Boots" sorti en 2009, ont charmé la presse à leur sortie et quelque chose me dit que ce nouvel opus va venir s'inscrire dans la même lignée.

La particularité de cet album, c'est qu'il a été écrit et enregistré dans 3 endroits totalement différents d'un point de vue géographique mais tous riches d'un passé et d'une histoire particuliers: à Berlin dans la station de radio de l'ancienne DDR, en Irlande dans un petit cottage pendant la pire tempête de neige de ces 30 dernières années, et enfin, dans son propre appartement à Brixton. Ce choix géographique transparaît fortement lors de l'écoute de l'album, certains morceaux laissent deviner l'ambiance qui régnait dans ces lieux durant l'enregistrement.

Après de multiples écoutes de cet opus, la première chose qui me vient à l'esprit, c'est qu'il est difficile, voire impossible, de classer la musique de Wallis Bird dans un style particulier! De prime abord, on peut avoir l'impression que cet album part dans tous les sens mais on se rend rapidement compte que le résultat final est un tout totalement cohérent et judicieux. C'est ainsi que l'album s'ouvre avec la douce ballade guitare-voix "Dress My Skin And Become What I'm Supposed To", dont le titre résume parfaitement l'ambiance qui s'en dégage, pour ensuite s'aventurer dans des titres plus rock comme "I'm So Tired Of That Line" ou "Encore" (premier single de l'album), pour ne citer que ceux-là.


A travers certains titres, j'ai parfois l'impression que Wallis réussit avec brio à mêler des touches de gospel à des ballades qui se voudraient logiquement plutôt funky, comme "Heartbeating City", une des petites perles qui se cachent dans cet album selon moi!

Dans un autre style, beaucoup plus calme en apparence, "But I'm Still Here, I'm Still Here" s'avère être aussi une petite pépite de par sa construction qui commence tout en douceur pour finir en une explosion délicatement et divinement désordonnée. Définitivement mon coup de coeur de cet album!

Ensuite, c'est le côté romantique qui reprend le dessus ("Feathered Pocket") et c'est avec le très émouvant titre "Polarised" dans lequel l'accent est mis sur la voix légèrement rocailleuse de Wallis, que l'album touche à sa fin. Sur cette chanson, on a alors l'impression qu'elle donne tout et chante avec ce qu'elle a au plus profond d'elle-même, ce qui la rend très émouvante et touchante...

Vous pensiez que c'était fini? Hé bien non, Wallis nous réserve, après ce dernier titre, un petit cadeau entièrement musical à l'image de l'ensemble de l'album, riche en émotions avec un côté désordonné savamment organisé.

En résumé les amis, si vous ne connaissez pas encore Wallis Bird, n'hésitez à vous plonger corps et âme dans son univers, quelque chose me dit que vous en ressortirez complètement séduits!

MusicAndMe

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites