News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 21 mai 2012

postheadericon Che Sudaka - 10

Che Sudaka,ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant vous avez déjà dû l'entendre ou le lire sur une affiche de festival. Depuis dix ans cette année, le groupe compte un millier de concerts à travers vingt-trois pays, c'est pas mal non ? Comme pédigree on ne peut pas faire mieux. En 2000, les Argentins et Colombiens débarquent sur le port maritime de Barcelone sans papiers. Avec beaucoup d'envies, de volontés et de travail, ce groupe a réussi le pari de devenir une référence mondiale. Cinq albums plus tard, les sud-américains barcelonais nous reviennent avec un opus intitulé "10", sorti le 02 mai dernier. Leur fusion musicale ska-rock-reggae (entre autres) aux accents internationaux apporte cette énergie colorée et ensoleillée dans le paysage musical, comme le ferait un certain Manu Chao ou encore Ska-P, comparaison flâtteuse en passant.

"Comme disait Joe Strummer : si vous aimez écouter les chansons sur scène telles qu'elles sont dans les albums, vous feriez mieux de rester chez vous"




L'album s'ouvre sur un air d'accordéon captivant avec le morceau "10". Le tempo est donné et me confirme, avec "Immigrant Soul" ou encore "C'est plus beau" les morceaux suivants, que j'ai à faire à un vrai groupe créatif, aux influences multiples, et n'hésitant pas à utiliser avec brio samples et effets entraînants, orchestré par des chants "caliente". "Love is strong" confirme la règle, sur un air ragga rythmé par des solos de trompette qui me donnent envie de sable chaud et de plages à perte de vue. L'été est dans mes enceintes en ce jour pluvieux ! Et ce n'est pas terminé avec la superbe ballade/guitare "Desearia".
"Que viva la gente" et surtout "Ya nunca me veras caer" me permettent de parler d'un groupe toulousain trop vite oublié, car la comparaison m'est tellement évidente. Je veux parler des Spook And The Guay. Les deux groupes possédant ce même style, cette facilité à créer des refrains qui restent en tête, que l'on fredonne une fois l'album terminé.
"Stress" est incontestablement le morceau qui me fait dire que ce groupe fait partie de ceux capables de mettre le feu sur les planches et de faire remuer les corps de n'importe quel public. "Hombre libre" à la mélodie envoûtante ressemble à une ôde à la liberté qui nous appelle à reprendre encore une dose de cette musique latine sans frontière. Enfin "Crisis de amor" conclut cet opus de dix titres. Dix comme son nom, dix comme l'âge du groupe, dix comme la note sur dix qu'il pourrait mériter !

Une découverte agréable où l'on sent à travers la chaleur qui se dégage de cet album, une folie sans mièvrerie d'un groupe qu'on gagne à écouter pour rythmer ses journées !

Pablito

Pour en savoir un peu plus :
Ecouter l'album sur Deezer
Che Sudaka (site / facebook)

Source : Mathpromo

1 commentaire(s):

Riziña a dit…

Ooooh oui, Che Sudaka sont capable de mettre le feu sur scène et de te faire chanter, danser (et mettre tes baskets...ah non ça c'est pas eux) en 2-2!

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites