News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 19 mai 2012

postheadericon Nadeah, Anaïs et La Grande Sophie aux Nuits du Botanique

Depuis une bonne semaine à présent, le festival "Les Nuits du Botanique" bat son plein. L'édition 2012 se révèle être très riche avec une programmation internationale et belge de qualité.

Hier, c'est au Cirque Royal que j'ai choisi de déposer mes bagages pour la soirée. Une soirée placée sous le thème de la féminité avec Nadeah, Anaïs et La Grande Sophie, cette dernière étant la tête d'affiche de la soirée.

20h, les lumières s'éteignent et Nadeah entre en scène. J'ai déjà eu l'occasion de voir la Dame en 1ère partie d'AaRON en janvier dernier, je savais donc que j'allais passer un bon moment et que je ne serai pas déçue. Bien que la salle ne soit pas encore remplie, rapidement, Nadeah réussit à conquérir le public bruxellois qui semble réceptif à son univers un brin provocateur. Quand on sait le succès qu'elle a dans l'hexagone, on ne peut que lui souhaiter la même chose, voire plus, dans notre petit pays!


21h, c'est Anaïs qui prend le relais. Bon alors, il faut que je vous avoue une chose. L'univers d'Anaïs et moi, on n'est pas très copain... (oui, je sais... bon pour le coup, je te donne le droit de me huer, tu verras, après tu te sentiras plus léger!). Autant j'avais adoré son premier album "The Cheap Show", complètement décalé, que j'ai écouté des tonnes de fois, autant "The Love Album" et "A l'eau de javel" m'ont laissée complètement indifférente. Du coup, ce concert, j'avoue que je l'appréhendais un peu... Mais soit, une fois les lumières éteintes, je me suis dit que je pouvais être agréablement surprise, qui sait? Sauf que... Malheureusement, ce n'est pas vraiment le cas. Au bout de 2-3 chansons, je commence déjà à trouver le temps long... Son concept de reprendre des vieilles chansons à sa sauce ne m'emporte pas du tout et j'avoue avoir même un peu peur quand elle s'attaque à Edith Piaf.
Heureusement, et gros point positif pour la Dame, son sens de l'humour et de l'auto-dérision prend le dessus et elle réussit, malgré tout, à me faire rire. Dommage quand même qu'elle ne choisisse de ne faire qu'un seul de ses anciens titres, "Christina", le reste du concert étant donc complètement axé sur son dernier album.


22h15, la tête d'affiche de la soirée entre en scène, à savoir La Grande Sophie. J'avais eu l'occasion de voir l'artiste lors de sa tournée précédente et j'avais été complètement séduite. Je ne doute donc pas alors que la fin de la soirée s'annonce agréable. Et c'est le moins que je puisse dire! Durant 1h30, Sophie réussit à m'emporter dans son univers avec des titres de son nouvel album, comme "Tu fais ton âge", "Suzanne", "Ne m'oublie pas", "Ma radio" (mention spéciale à "Bye Bye Etc" qui m'a complètement subjuguée en live alors que la version studio m'avait un peu laissée indifférente), mais aussi avec des titres plus anciens comme "Quand le mois d'avril", "Quelqu'un d'autre" ou "Du courage". Dans les moments forts de la soirée, je retiens également son hommage à Donna Summer avec sa reprise revisitée de "Hot Stuff" qui m'a rappelé son duo avec Charlie Winston lors d'une émission de Taratata, il y a quelques temps déjà. Mention spéciale également aux différents jeux de lumières qui viennent ponctuer et sublimer chacune des chansons de l'artiste.
Après plus d'une heure de concert, La Grande Sophie s'éclipse pour mieux revenir et nous offrir un bis avec une version totalement différente et terriblement émouvante de son titre "Petite princesse". Elle choisit alors de descendre au sein du public qui reste scotché et suspendu à ses lèvres. On entendrait presque les poils des bras de tout le public se dresser tellement ce moment est intense en émotions!
Et c'est avec "Je ne changerai jamais" que la dame clôture ce set riche en émotions, le tout sous un tonnerre d'applaudissements.


Y a pas à dire, des soirées concerts comme celles-là, on en ferait bien tous les jours!


MusicAndMe

2 commentaire(s):

boubou a dit…

Quoi??? Tu n'aimes pas Anaïs???!!! En plus j'ai trop pensé à toi quand Anaïs a publié sur sa page fb qu'elle était en Belgique pour un concert le soir-même!

Bon je te pardonne parce que tu as bien retranscris le concert de La Grande Sophie! Quand je suis allée la voir je ne connaissais que très peu de chansons mais je savais que j'allais passer une bonne soirée avec elle!

MusicAndMe a dit…

Oui, je sais, c'est honteux pour Anaïs, d'ailleurs, je te donne le droit de me huer une fois pour toutes, tu verras, tu te sentiras mieux après! ;)

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites