News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 20 octobre 2012

postheadericon Muse à Bercy - 18-10-12

       
Jeudi dernier, je me rendais à Bercy pour assister au concert de Muse, qui parcourt les routes avec "The 2nd Law Tour". Le moins que l'on puisse dire, c'est que le dernier album divise et nombreux sont ceux qui n'aiment pas cet album. Personnellement, je ne l'ai écouté que 4 ou 5 fois, la semaine précédent, le concert et il y a certains titres que j'aime beaucoup et d'autres beaucoup moins. Mais je suis tout de même très contente de pouvoir assister à ce concert, car Muse sur scène, c'est toujours un show! 

Me voilà dans la salle du côté droit de la scène, plutôt (très) bien placée. Au premier abord, la scène semble moins impressionnante que sur la tournée précédente, mais il faut se méfier des apparences.
A 19H30 précises, la première partie entre en scène, The Joy Formidable. Je ne pourrais pas vous en dire grand chose. Musicalement ils étaient plutôt bons, mais je n'ai pas été emballée par la voix de la chanteuse, j'ai donc rapidement décroché. Après 40 minutes, ils quittent la scène. 

Vers 21h, c'est au tour du trio anglais tant attendu d'entrer en scène. Ils commencent le concert avec un titre du dernier album, "The 2nd Law : Unsustainable" et ils enchaînent avec "Supremacy". Le public est chaud et fait monter la chaleur d'un cran quand les premières notes de "Map of The Problematique" se font entendre. 
L'ambiance dans Bercy est excellente et tout le monde en gradin est debout (enfin c'est l'impression que j'ai en regardant sur les côtés). Mais, c'est sur les anciens titres, comme "Plug In Baby" ou "Knights of Cydonia", que la ferveur du public est à son maximum. Tout le monde chante, danse, saute. Les nouvelles chansons sont bien accueillies, mais les anciennes sont celles qui remportent le plus de succès. "Time is Running out"  en est un autre exemple. 17 000 personnes qui chantent en même temps ça fait beaucoup de bruit. 


Parmi les nouveaux morceaux, "Follow Me" a reçu un très bon accueil et le refrain, facile à retenir, a été chanté en choeur par tout le monde. Ce qui ne m'étonne pas car, en écoutant l'album, je me suis dit que c'était une chanson qui sonnait très Muse et qui me rappelait certains de leurs anciens titres. J'ai aussi beaucoup aimé entendre "Liquid State" en live, titre durant lequel Matthew Bellamy se met en retrait pour laisser le devant de la scène à Chris Wolstenholme, qui a écrit et interprète ce titre sur l'album. 


Pour cette tournée, comme pour les précédentes, Muse a fait les choses en grand. Au fond de la scène, un mur d'écran en demi cercle, surplombé d'une passerelle transparente. En suspension, des écrans géants mouvants, qui, empilés, forment une pyramide  impressionnante d'images, ce  qui "engloutira" le trio à la fin de "Stockholm Syndrome". Sans oublier, les basses lumineuses de Chris, ou les deux minis avancées en hauteur sur les côtés droit et gauche de la scène. 


Après "Stockholm Syndrome", les trois anglais reviennent sur scène pour un rappel durant lequel nous avons droit à "The 2nd Law : Isolated system", "Uprising" et "Knights of Cydonia". Le concert se termine avec un 2ème rappel, sur "Starlight" et "Survival".

Un concert de Muse, c'est un show bien huilé, préparé à la minute près. Certains pourraient trouver que ça manque d’exubérance, d'imprévus, mais quand on voit tout ce qui est mis en place et toute la préparation nécessaire, on comprend pourquoi.


En ce qui concerne le concert en lui-même, on ne peut pas dire qu'il y ait eu de grands changements par rapport à la tournée précédente (je ne les ai pas vus avant). Certes, il y a les nouvelles chansons et la set-list n'est pas exactement la même. Nous avons d'ailleurs eu droit à une très belle version au piano de "Falling Down" et ça fait plaisir d'entendre en live des titres qui n'avaient pas été joués depuis longtemps. Mais en ce qui concerne les anciens titres, j'ai l'impression qu'on ne trouve pas de nouvelles versions, de nouveaux arrangements. Mais est-ce vraiment si important? Quand on va voir Muse on en prend pleins les yeux et les oreilles, on le sait, et c'est ça le plus important!
Une chose est sûre, je serai au Stade de France en 2013. J'espère que la mise en vente sera imminente!

Set list complète du concert ICI

Lo'Birds



The 2nd Law est toujours number one dans les charts Qobuz du 15 octobre !

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites