News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 6 février 2013

postheadericon Neon Trees à La Maroquinerie





Samedi Dernier, le groupe venu de l'Utah, Neon Trees, posait ses valise à Paris pour la première date de leur tournée européenne. Neon Trees est un groupe qui a été créé par Tyler Glenn (chant, clavier) et Chris Allen (guitare et choeurs) et dont Branden Campbell (basse et choeur) et Elaine Bradley (batterie et choeur) sont venus grossir les rangs. Sur scène, ils sont accompagné par un guitariste additionnel, David Charles. Ils ont sorti un premier album, Habits, en mars 2010, puis Picture Show en Novembre 2011.

Mais revenons en au concert de samedi. La première partie est assurée par un groupe français, Air Bag One. Air Bag one, ce sont trois garçons, un à la batterie et deux à la guitare électrique. Je ne me souviens pas avoir vu de basse, mais peut être est-ce ma mémoire qui me joue des tours. Sur scène, ils livrent une musique rock avec des touches électro où les riffs de guitares s'entremêlent à la batterie énergique!! Ça bouge, c'est dansant et les garçons ne sont pas mauvais du tout,  mais je dois avouer que je n'ai pas eu de véritable coup de coeur. Une partie du public semble avoir apprécié et c'est tant mieux.



C'est ensuite au tour des américains déjantés de prendre possession de la scène. Dès les premières notes "Moving In The Dark", le public est survolté et ça augmente encore quand Tyler apparaît pour poser sa voix sur la musique. Il chante, danse ( d'une manière qui lui est très personnelle) bouge. Il ne tient pas en place et donne tout ce qu'il peut au public. Les personnes présentes dans la salle semblent ravies. Tout le monde danse sur "Sins of my Youth" ou "Lessons in love" et / ou chante comme sur "1983" ou "Trust".

Tyler nous offre une version très épurée de "Your Surrender" pour laquelle il est seul sur scène au piano. Cette version donne une autre dimension au morceau et ça fait plaisir de l'entendre sous cette forme.


Sur le devant de la scène, une caisse est posée et Tyler monte dessus régulièrement, ou s’assied dessus. Au premier rang, on se retourne et on se fait prendre en photo avec le chanteur par ses amis. Peut-être aurais-e aussi fait cela si j'avais eu entre 15 et 20 ans, mais il est vrai que je suis nettement plus proche de la trentaine.
Nous faisons aussi un petit retour en 1982 quand le groupe reprend le tube de Human League, "Don't you want me". Ça chante et ça saute dans la Maroquinerie. Les années 80 ne sont pas encore mortes!


Puis vient LA chanson attendue par tout le monde ( un peu plus que toutes les autres en tout cas), LA chanson qui les a fait connaître, "Animal". c'est à ce moment là que l'ambiance atteint son paroxysme. Les personnes qui mangent au restaurant au dessus ont surement dû entendre le public chanter (non non je n'exagère pas du tout) en choeur avec le groupe. Tyler tend son micro pour laisser le public s'exprimer, ce que ce dernier fait avec grand plaisir.


Le groupe revient ensuite pour un rappel durant lequel ils interprètent "I am the DJ" et c'est  le premier single extrait de leur deuxième album "Everybody Talks" qui vient conclure le concert.

Je dois dire que je n'ai pas été déçue par la prestation du groupe et que je suis bien contente d'avoir pu les voir sur scène! Seul bémol, la durée du concert, à peine 1h. J'ai trouvé ça beaucoup trop court, mais bon j'ai déjà de la chance d'assister à un concert de qualité, ce qui est déjà une bonne chose! Prochain rendez-vous, en première partie de Maroon 5 le 2 juillet prochain à Bercy!!!

Lo'Birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites