News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
vendredi 5 avril 2013

postheadericon RODRIGUE - L'entre-mondes Live


Dans un dictionnaire qui n'existe pas, la définition de l'entre-mondes serait une brèche vers la folie, une lueur d'espoir et d'amour au bout d'un tunnel. 
Silhouette longiligne, pantalon patte-d'eph', veste rayée, les yeux perdus dans l'obscurité, Rodrigue sort de l'ombre autour d'une bougie et lance de sa voix si particulière la première chanson de ce spectacle fantastique qui va durer près de deux heures. L'aventure -que dis-je- l'expérience peut commencer.
Chapeau haut-de-forme, robes majestueuses provenant d'une autre époque, lustre gothique au plafond, le décor de ce concert-théâtrale va vous entraîner sans résistance dans un univers à la fois intriguant, passionnant et grandiose. C'est que le jeune artiste lillois voit grand, très grand. Un spectacle à la hauteur de son talent, c'est indéniable. Mais est-ce juste de la musique ? Je n'en suis pas si sûr...

Me voilà rendu au 19ième siècle, enfin je crois. Non je ne sais pas vraiment où je suis. Ici, là-bas, ailleurs, Rodrigue me perturbe, je lutte contre les interrogations de l’espace-temps de ma place dans le spectacle et je finis par me rendre compte que je suis vraiment dans un entre-mondes. Je ne suis pas qu'un simple spectateur. A travers ses chansons, Rodrigue nous invite à franchir le pas pour quitter la réalité, et nous rendre dans un univers mi-ange, mi-démon qui ne peut exister que si chacun met à profit son imagination.

Fabuliste littéraire et fantaisiste, le troubadour chante haut et fort que les héros qui hantaient nos vies d'enfants ne sont pas morts une fois passée l'adolescence.Et comme rompre avec la réalité est une nécessité, on se laisse facilement emporter, à danser au square Morrison en attendant avec joie que les beaux jours reviennent. En totale roue libre, nous nous laissons guidés par ce joyeux chapelier fou de notre monde imaginaire.


Les bal des sorcières, Le Vivoir, Macabre, Le Château des Sélénites... il nous retourne le cerveau et ce n'est vraiment pas déplaisant. Grunge & intelligente ? Oui le contraste nourrit la passion, et dans une rage décalée, Rodrigue y met tout son cœur. Peut-être depuis le jour où il est devenu fou. Et quand arrive l'indien qui annonce la fin du spectacle, on s'accroche à ces poussières de rêves qu'il nous a offerts durant deux heures. Un voyage sans égal, où nos peurs et nos regrets n'étaient que des cadavres que l'on avait laissés au vestiaire du théâtre de Denain.

Alors bien sûr qu'il y a d'autres artistes qui savent jouer avec les mots et ont le sens de la formule. Mais j'ose penser que Rodrigue est seul dans son style. Ne nous prenons donc pas la tête à le cataloguer "nouvelle scène française" ou un truc dans le genre, il est probablement inclassable. Qui mieux que lui peut offrir un tel concert ? Un refuge pour les rêveurs d’évasions et les âmes torturées... Oh oui nous avons tant à donner... Merci Rodrigue...


Pablito 


Tout savoir sur Rodrigue : 
Site officiel / page Facebook 

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites