News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
dimanche 29 septembre 2013

postheadericon Asaf Avidan à L'Olympia (22-09-13)


Dimanche dernier, à cette heure-ci, j'étais au concert d'Asaf Avidan à L'Olympia. Bon ce concert, j'ai bien failli ne pas y assister. J'ai mis un peu trop de temps à me décider et forcément la date était complète et ensuite, nous avons eu quelques petits problème d'achat de places sur internet. Mais bon tout est bien qui finit bien et me voilà donc à L'Olympia pour un concert attendu par tous les fans. Oui je n'ai pas écrit "Pour un concert que j'attendais avec impatience" parce qu'il faut que je vous avoue qu'à part "Reckoning Song (One Day)", je ne connais pas du tout le répertoire du Monsieur. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Mais à chaque fois que j'ai essayé d'écouter Different Pulses, j'ai dû couper au bout de quelques secondes. Car, on ne peut pas le nier, il a une voix très particulière. Je vous vois venir, vous vous dites, "Mais si tu n'arrives pas à l'écouter, pourquoi aller le voir en concert?" Je vous rassure, j'avais déjà vu Asaf sur scène à Solidays et sa voix ne m'avait pas dérangée à ce moment-là, donc pourquoi pas? 

Retour à l'Olympia et au concert. La première partie est assurée par Rona Kenan, qui n'est autre que la guitariste d'Asaf Avidan. A son entrée elle semble un peu froide. De plus c'est une femme (non sans blague?!), et je ne suis pas fan des voix féminines en général, mais soit. Il s'avère que la jeune femme a une très belle voix et un excellent rapport avec le public. Elle parle entre les chansons, nous raconte des anecdotes et fait quelques blagues. Elle remporte rapidement les faveurs du public, y compris les miennes. Elle nous dit chanter en hébreu normalement, mais elle a réécrit ses  chansons en anglais pour cette tournée, ce qui parfois en modifie légèrement le sens. 

C'est ensuite au tour du chanteur Israélien d'entrer sur scène. Comme je vous l'ai dit, je ne connais aucune chanson, d'habitude je n'aime pas trop ça. Moi ce que j'aime c'est chanter les chansons, entendre mes préférées en live, voir les nouvelles versions créées pour l'occasion. Mais je dois vous dire que ça ne m'a absolument pas dérangée de ne pas pouvoir faire tout ça. Le jeune homme sait mettre l'ambiance sur scène, captiver son public. Pendant le concert on passe par tout un tas d'émotions. On a envie de danser, d'écouter attentivement. Je serais incapable de vous citer les chansons qu'il a chanté. 

Sur scène, il n'est pas le seul à faire le show, les musiciens aussi valent le détour. Le bassiste et la guitariste s'amusent, tout comme le batteur. On sent une belle complicité entre eux et ça fait plaisir à voir. Mais ils n'en oublient pas le public pour autant. 
Il fait confiance à ses musiciens et ses musiciens lui font confiance. Il laisse même le champs libre aux femmes pour  le temps d'un de ses titres, "Jet Plane" et c'est réussi. 
Nous avons eu droit à un très beau moment lors du rappel quand il nous a offert un superbe duo avec sa guitariste sur "Long Way From Home".

Asaf échange pas mal avec son public, il s'excuse de raconter toujours la même chose. il n'hésite pas non plus à faire des blagues. Comme quand il dit qu'il est honoré d'être sur cette scène de l'Olympia car de nombreux artistes inoubliables y sont passés, comme...Jordi.... Je ne l'attendais pas celle-là et j'ai eu du mal à me débarrasser du fou rire qui a suivi. 


Pour résumer, j'ai passé une excellente soirée, comme la majorité du public je pense, et j'aurais vraiment regretté de ne pas y être allée. (Vous me direz que je n'aurais pas su ce que je manquais si je n'y étais pas allée, mais quand même, j'aurais regretté.)

Lo'birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites