News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
jeudi 20 février 2014

postheadericon Twenty One Pilots @ Nouveau Casino (Paris) - 15-02-14


Samedi dernier, on m'a gentiment invitée au concert de Twenty One Pilots à Paris. J'avais écouté un ou deux titres avant d'y aller, mais je n'avais pas pris le temps de creuser davantage. Mais j'aime bien découvrir des groupes en live et j'avais eu de très bon échos de la prestation faite la veille à Bruxelles donc j'y allais plutôt confiante. Et puis, ils se produisaient au Nouveau Casino, une petite salle très intimiste qui va bien avec une première date française. 

Twenty One Pilots, c'est un duo composé de Tyler Joseph (chant, piano, ukulélé,...) et Josh Dun (batterie). Le groupe a vu le jour en 2009 à Colombus. A l'époque il était composé de trois membres et Josh Dun n'en faisait pas encore partie. IL a rejoint le groupe quand Nick Thomas et Chris Salih l'ont quitté en 2011. Après deux albums auto-produits en 2009 (Twenty One Pilots) et 2011 (Regional At Best), il sortent Vessel en 2013 avec Fueled by Ramen. 

En passant devant la salle au milieu de la journée, il y avait déjà des fans qui faisaient la file. Ce qui peut parfois être bon signe, cela veut dire que le groupe est attendu et que la salle, qui affiche complet, sera remplie de fans. En effet, les concerts avec des salles à moitié vides et pleines de personnes qui ont eu leur invitation ne sont JAMAIS les meilleurs. (et j'en ai fait quelques uns...)
Une fois à l'intérieur, on remarque que la salle se remplie rapidement. On nous propose en "première partie" un DJ qui officie dès l'ouverture des portes. Il est là pour mettre un peu l'ambiance avant le concert. Au début c'est plutôt sympa, mais après 1h on commence à en avoir un peu marre honnêtement. Le son est fort, on ne peut pas discuter avec les personnes avec qui on est venu. Bref 30 minutes auraient largement suffit. Mais ça n’entache pas la bonne humeur et l'impatience ambiante. 

Josh Dun et Tyler Joseph
Après un bref changement de plateau, le duo entre enfin en scène. Ils portent tous les deux une cagoule, leur marque de fabrique, certains spectateurs portent aussi des cagoules à leur effigie dans la salle. Le public est survolté et leur fait un accueil plus que chaleureux. Je ne pourrais pas vraiment vous donner la set list, ne connaissant pas (avant le concert, depuis l'album tourne en boucle) les titres, mais je peux vous dire que le public lui connait les titres et les paroles par cœur. Ils reprennent toutes  les chansons en chœur. 

Sur scène ils ne sont que deux, mais ils dégagent l'énergie de 5 ou 6 personnes. Tyler occupe toute la scène, passant du piano au devant de la scène pour chanter. Il court, saute dans tous les sens, monte sur le piano. On ne peut pas dire qu'il s'économise. J'ai été particulièrement impressionnée par le batteur (comme souvent me direz-vous. Ah ah). Il a aussi une énergie d’enfer et la communique à tout le monde de derrière sa batterie. Et quand il quitte sa batterie sur "Holding On To You", c'est pour monter sur le piano et faire un salto arrière. 

J'aurais du mal à vous décrire la musique qu'ils nous proposent. Ils semblent à l'aise dans différents domaines. D'une base parfois hip-hop, en passant par des moments pop et en empruntant des touches électro, le tout sur une seule chanson.  Je ne suis pas forcément fan de hip-hop, mais ils le font très bien. Le mélange est extrêmement bien exécuté et on se laisse entraîner avec plaisir.

Pendant "Car Radio", Tyler coupe la salle en deux pour passer au milieu avant d'inviter le public à danser, bouger dans tous les sens. Le public répond présent et l'impression de symbiose entre le public et le groupe se renforce davantage. En regardant au plafond, on voit les lustres de la salle qui bougent et qui seraient presque prêts à se décrocher. Le groupe a su faire monter l'ambiance au fil du concert et le public a suivi. 

Le petit plus qui ne gâche rien, ils ont l'air extrêmement sympathiques et plutôt marrants. Juste avant la "dernière" chanson, Tyler nous fait un petit speech sur les rappels et le fait que le concept reste assez comique. On sait tous que la "dernière" chanson n'est jamais la dernière car le rappel va suivre, mais on aime bien ce rituel. Tant que personne ne quitte la salle avant le retour du groupe! 
Un petit mot sur le rappel, on notera simplement que les deux garçons installent deux planches sur la public une grosse caisse sur chaque planche pour jouer un peu de batterie. Oh presque rien quand on y pense! Oui bon d'accord, c'est génial et ça fait son petit effet. (très petit aperçu par ICI)
Le groupe fait une sortie triomphale à la fin du rappel sous les acclamations du public qui en voudrait plus. 1h15 c'est vraiment trop court, surtout quand c'est aussi bon.  Le groupe aussi semble ravi de son premier passage en France et on espère qu'ils reviendront très vite dans l'hexagone! 

Lo'birds


0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites