News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
samedi 10 août 2013

postheadericon Festivaliers, le jeu de 7 familles !

Été rime avec festivals. Et qui dit festivals, dit festivaliers. 
Nous croisons tellement de gens en parcourant d'innombrables festivals que certains clichés nous reviennent souvent, c'est flagrant et ça peut faire sourire. Aujourd'hui j'ai eu envie, à travers ce petit jeu de sept familles, de leur rendre hommage en humour bien sûr, parce que sans eux, un festival ne sera jamais un vrai festival !

~

Le jeune
Lui vient pour la première fois, voire la deuxième. Pour lui tout est nouveau, c'est génial, et il aime tous les artistes qui se succèdent sur la scène. Le bon public enthousiaste par excellence. L'indice sur son tee-shirt nous dit qu'il vient surtout pour voir la tête d'affiche, mais autant ne pas gâcher le plaisir, après une gorgée de redbull -partenaire du festival- mélangé à de la vodka piquée dans le placard des parents, il ira danser et faire des cœurs avec ses petites mains devant les autres chanteurs. Mais, t'inquiètes, il gère en musique, il est inscrit sur mymajorcompany.

L'accrédité
Il est journaliste, il est surtout photographe, et n'a pas payé une place de concerts depuis... heu... depuis très longtemps. Il ne s'en souvient même plus c'est pour dire. Théoriquement il vient pour bosser, officiellement c'est à la buvette qu'on peut le retrouver après avoir fait ses photos sur les trois premiers titres autorisés, parce que c'est avec le ventre plein qu'on travaille le mieux, il s'y connait après tant d'expériences. Et puis ça donne soif de se trimballer quinze kilos d'appareils-photos sous un soleil de plomb.

Le connecté
Lui c'est le relou devant toi avec son Iphone en l'air qui t'empêche de bien voir ton guitariste préféré durant tout le concert. Mais grâce à lui, ses ami(e)s facebook pourront également suivre tout le concert en live et en flou, c'est généreux un geek, faut pas croire le contraire.. mais quand même un peu maladroit... oui oui, les flashs dans la tronche c'est lui aussi. Et les vidéos pourries sur Youtube qui dure trente secondes et qui font mal aux oreilles, c'est lui aussi. Merci beaucoup parce qu'après tout, on s'en fiche de la qualité des souvenirs. Sic.

Le bourré

Le gars hystérique qui gueule "Po po po po lo po popopo pooo" derrière toi et qui ne connait rien de Vincent Delerm qui joue actuellement sur scène, c'est pas grave, il braille quand même. Du coup tu te sens obligé de boire également, peut-être que tu supporteras mieux après... Bien qu'il chante faux, qu'il pue de la bouche et qu'il t'éclabousse de sa bière, il te fera marrer à la fin des concerts quand il sera couché par terre la tête dans son vomi. Dans quelques mois il sortira "Ce festival c'était un truc de malade !" et toi... ben la même chose mais pas avec les mêmes images en tête.

Le nostalgique
Avec moins de cheveux et plus de bedaine papy fait de la résistance. Souvenir d'adolescence, nostalgie du passé, il peut paraître parfois mal à l'aise au milieu de ces gens qui ne font pas partie de son monde. Il vient surtout pour siffloter l'air de Win Of Change de Scorpions qui, eux aussi, se retrouvent là avec moins de cheveux et plus de bedaine. Il a vu Johnny sur la même scène il y a trente ans, ça fait vingt-deux fois qu'il le répète, et alors ? Il a plein de choses à raconter au sujet de ce festival et il ne va pas s'en priver ! Il ne fera d'ailleurs plus que ça le reste du temps...

La baba-cool
Elle va balancer ses bras sur l'air d'accordéon de Sylv' et ses acolytes. Personne ne connait ce groupe qui commence la prog à 14h29 au moment de l'apéro, mais elle oui, et elle les adore ! Elle a même acheté leur CD en autoproduction sur amazon.com. C'est que Sylvain est très engagé et qu'il est merveilleux quand il chante "Arrêtez de jeter vos papiers par terre c'est mal...al al la lala". Bon en regardant autour d'elle, elle est désespérée de s’apercevoir qu'il y a plus de gobelets vides que de spectateurs mais son enthousiasme sans faille prendra le dessus et sa fête ne sera pas gâchée... un joint et ça repart ! Surtout qu'après y a Zaz.

La famille en vacances
En vacances au camping à côté, ils ne vont sûrement pas louper ça ! Bon une soirée de festoch' va leur plomber un peu le budget, mais c'est surtout pour faire plaisir aux enfants. Le problème c'est qu'il y a trois scènes, mais hors de question de se séparer ! On passe nos vacances ensemble ! Thérèse est ravie, Patrick Bruel va monter sur scène dans quelques instants, par contre les gamins tire la tronche... maman dit que Stupéflip qui passe sur la deuxième scène au même moment, c'est de la musique de sauvages.



 
*Les personnages et les situations de cet article étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite, assurément.


Pablito 

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites