News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
jeudi 25 août 2011

postheadericon The Bony King of Nowhere, Syd Matters et K's Choice - 19/08/2011 - BSF


Nous avons été présents sur le site du Brussels Summer Festival la majorité des soirs mais je fais le choix de commencer par cette soirée-là car il s'agit probablement d'une de celles qui m'a le plus marquée...

Au programme de cette 8ème journée, aux Monts des Arts, The Bony King of Nowhere, Syd Matters et K's Choice. Une soirée qui promettait beaucoup de beaux moments et qui a tenu ses promesses jusqu'au bout.
En arrivant sur le site, on se rend rapidement compte qu'une ombre plane sur le festival : le Pukkelpop...
19h, c'est avec The Bony King of Nowhere que la soirée débute. Concert particulier pour le groupe puisqu'ils devaient jouer sur le site de Kiewit la veille... Dès les premières notes, l'émotion est à son comble et c'est avec sobriété et pudeur que le groupe rend hommage aux différentes victimes du drame au fil du concert. La douceur de leurs mélodies et la sensibilité de leur univers nous emportent rapidement dans un autre monde, un monde où, comme par magie, les étoiles viendraient embrasser la planète bleue. Ce concert me fait l'effet d'un baume sur le coeur en ce lendemain de veille difficile et j'ai l'impression que je ne suis pas la seule dans le cas.

C'est le groupe français Syd Matters qui prend ensuite le relais. Les connaisseurs dans le public sont au rendez-vous. Et c'est sans chichis que les 5 garçons arrivent sur scène et nous proposent un concert fidèle à leur univers, en mettant l'accent sur les mélodies cadencées teintées de mélancolie dont eux seuls semblent avoir la recette. Et la sauce prend ! Le public (moi y compris) est comblé et en redemande. Seul petit hic qu'on pourrait leur reprocher ? Peut-être un petit manque de communication avec le public, même si, selon moi, cela fait partie du jeu et de l'univers du groupe français.

La foule continue de s'agrandir et le site est complet au moment de l'arrivée très attendue du groupe K's Choice. En arrivant sur scène, la chanteuse, Sarah Bettens, choisit de nous dire quelques mots en hommage aux victimes du Pukkelpop. A sa demande, une minute de silence est alors observée par tout le festival et l'émotion atteint, à ce moment-là, son paroxysme... Le groupe entame ensuite son set avec leur titre « 16 » en acoustique. S'ensuivra un délicieux mélange de titres du nouvel album avec d'autres plus anciens. En observant le public, je remarque que la moyenne d'âge tourne autour de 25-35 ans et je constate alors que je fais partie de la génération qui a été bercée par les gros succès du groupe pendant son adolescence. D'ailleurs, au moment où retentissent les premières notes de « Not an Addict », c'est tout le festival qui reprend en choeur les paroles de ce titre devenu incontournable.

K's Choice est un groupe dont la Belgique peut être fière. Ils restent fidèles à ce qu'ils sont et ont toujours été. Et peut-être que certains diront qu'ils devraient renouveler leur répertoire mais personnellement, je dirais que s'ils se renouvelaient, ce ne serait plus les K's Choice. Et puis je dois avouer que ce voyage musical (in)temporel m'a complètement séduite...
MusicAndMe

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites