News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 5 septembre 2011

postheadericon Retour sur la soirée Jaune-Orange au Brussels Summer Festival


Je sais, je sais, c'est la rentrée et les festivals nous paraissent, pour certains, déjà bien loin. Mais j'ai décidé, ce soir-même, de prolonger encore un peu l'esprit du Brussels Summer Festival, juste pour le plaisir de se croire encore un peu en vacances!

Le 14 août dernier, c'est au Magic Mirrors que nous avons passé notre soirée, en compagnie de 4 groupes du label Jaune-Orange: Fastlane Candies (dont on vous a déjà parlé ici et ), El National Quaterback, Pale Grey et Dan San (dont on vous a également déjà parlé ici).

C'est avec Fastlane Candies que la soirée débute! Alors curieusement, on a déjà parlé plusieurs fois du groupe sur le blog mais ce soir-là, c'est la première fois que je les vois en concert.
Le cadre sublime du Magic Mirrors, l'énergie du groupe et leur musique aux consonances exotiques réchauffent très rapidement un public qui se montre pourtant timide au début. On sent que les 5 membres du groupe sont détendus et heureux d'être là. Quelques vannes sont échangées entre les morceaux (notamment sur le maillot espagnol du chanteur), l'ambiance est décontractée et c'est un set de qualité que les Fastlane nous offrent durant une quarantaine de minutes. On a même droit à une reprise bien ficelée, à quelques titres ne figurant pas sur l'EP ("Aliens coming" par exemple) et à un titre en espagnol qui viendra clôturer ce premier concert de la soirée.

Les Fastlane cèderont ensuite la place au deuxième groupe de la soirée: El National Quaterback. Personnellement, je ne connais pas du tout ce groupe et je m'attends alors à faire une nouvelle découverte musicale. Mais malheureusement, les circonstances feront que je ne pourrai écouter leur prestation que d'une oreille très distraite et lointaine. Malgré tout, je ne doute pas de leur talent et j'espère avoir d'autres occasions de les voir en live à l'avenir.

Vient ensuite le tour de Pale Grey. Encore un groupe que je ne connais pas et que je ne demande qu'à découvrir. La première chose que je remarque, c'est qu'un des membres du groupe est aussi un des membres de Dan San. Comme quoi, Jaune-Orange est en fait une grande famille! Pale Grey est une très belle découverte, je tombe rapidement sous le charme de leur univers coloré où chaque titre porte d'ailleurs le nom d'une couleur. C'est original et planant et la recette fait mouche! Le public et moi-même sommes complètement conquis après ce set beaucoup trop court (comme bien souvent lorsqu'il s'agit de bonne musique de toute façon!).

Dan San, le dernier groupe de la soirée. Je dois l'avouer, ils font partie de mes coups de coeur depuis l'année passée. Après les avoir vus deux fois aux Nuits du Botanique, c'est également la deuxième fois que je les vois dans le cadre du BSF et une fois de plus, je ne suis pas déçue. Le groupe nous offre quelques titres de leur EP "Pillow" sorti l'année dernière mais aussi pas mal de nouveaux morceaux de leur futur album, qui devrait sortir en septembre si je ne m'abuse. Leur univers musical épouse parfaitement l'ambiance et le décor "cosys" du Magic Mirrors et la magie opère. On sent que le groupe prend de l'assurance avec l'expérience et nos oreilles n'en sont que davantage ravies! Malheureusement, dans un festival, le temps pour chaque groupe est toujours limité. Mais malgré tout, sous l'insistance du public, Dan San nous offrira un rappel avec un de leurs titres devenu incontournable: "Irony".
Je n'aurai qu'une chose à dire après ce dernier concert, vivement la sortie de l'album!



La soirée Jaune-Orange se termine alors en beauté et laissera la place à un spectacle burlesque qui, je dois l'avouer, me laissera quelque peu perplexe...

MusicAndMe

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites