News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 9 juillet 2012

postheadericon Human Project



Il y a quelques temps de cela, j'ai eu l'occasion de découvrir un projet musical original et qui vaut, selon moi, le coup de s'y attarder quelque peu. Je vais donc vous présenter tout ça un peu plus en détails.

Human Project est un projet principalement musical mais qui a comme particularité de mêler le graphisme et les couleurs, à la musique. Ce qui veut dire que, sur scène, durant les concerts, le graphiste du groupe se charge de croquer en direct les divers instants live qui se présentent devant lui et de mettre le tout en couleurs. Je n'ai, pour le moment, jamais eu l'occasion de les voir sur scène mais tout cela a éveillé ma curiosité, comme vous pouvez l'imaginer!

En attendant que l'occasion de les voir sur scène se présente, je me suis plongée dans le premier EP du groupe. Et dès les premières notes de "Quand je sens le vent", je comprends que cela va me plaire! Une valse atypique, aux accents jazz dans un premier temps, qui se laisse surprendre par des sonorités plus rock par la suite, pour revenir finalement aux premières amours, il fallait oser, ils l'ont fait et ils ont réussi! On se laisse très facilement embarquer dans cette valse folle et on en redemande lorsqu'elle touche à sa fin, vous pouvez me croire!

Dès l'intro du 2ème titre "Ne faire qu'un", je comprends qu'on vire alors vers le funk. J'ai l'impression de retrouver un peu l'esprit de Babylon Circus, au sein de ce titre, où se côtoient également le jazz et le ska. Je ne doute pas un seul instant que ce genre de titre doit "envoyer de la pâte à crêpes" en live tant l'énergie qui s'en dégage sur la version studio est communicative!

C'est dans une ambiance plus intimiste que débute le titre suivant, "Introspection". Personnellement, je me suis alors plus attardée sur le texte que sur la musique, car je dois avouer être moins sensible aux sonorités jazzy du saxophone qui y occupe une place plus importante. Mais rien que pour le texte qui parle au nom de notre conscience, ça vaut le coup de s'y arrêter et de l'écouter attentivement.

Et c'est le titre "Un air 2 vies" qui vient clôturer ce premier EP.  "Mais finalement, c'est peut-être ça la vie, de chercher qui on est, qui je vois en face de toi et vice-versa". J'aime l'alternance entre les couplets ska et le refrain qui sonne plutôt pop dans un premier temps, et la rupture de rythme avec laquelle le titre se clôture dans un second temps.

Vous pensiez que c'était fini? Moi aussi j'y ai cru. Mais alors pourquoi le dernier titre durerait presque 9 minutes? Mmmh? Oui, comme vous l'aurez deviné, c'est parce que le groupe nous offre un rappel du premier titre "Quand je sens le vent" à la fin de l'EP, histoire de clôturer le tout en beauté!

Pour résumer, si vous aimez faire des découvertes surprenantes, je vous conseille vivement d'aller jeter une oreille (ou deux, ou trois, ou quatre!) sur l'EP de Human Project. Je pense que vous serez très agréablement surpris par l'univers haut en couleurs musicales du groupe!

Pour suivre le groupe sur facebook, c'est par là !



MusicAndMe

1 commentaire(s):

Anonyme a dit…

ils sont bons ces petiots

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites