News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
mercredi 1 juin 2011

postheadericon Rendez-vous avec Zazie: Acte I - Les Halles de Schaerbeek (27 mai 2011)


Entre Zazie et la Belgique, c'est une grande histoire d'amour. C'est d'ailleurs dans notre plat pays que la Dame avait choisi d'enregistrer son live lors du Rodéo Tour.
Quand j'ai appris en octobre dernier que Zazie avait prévu de poser ses bagages pendant 3 jours à Bruxelles en mai 2011, je n'ai pas hésité une seule seconde et j'ai acheté deux places : une pour les Halles de Schaerbeek le 27 mai et une pour le Cirque Royal le 28 mai. Car oui, il faut le savoir, la Dame a, en plus, choisi de nous gâter en faisant 3 concerts dans 3 salles différentes, toutes aussi sublimes les unes que les autres : l'Ancienne Belgique, les Halles de Schaerbeek et le Cirque Royal. Les 3 dates sont archi-sold-out depuis des mois déjà.
Pour des raisons pratiques, je n'ai malheureusement pu faire que 2 dates sur les 3 (certains diront que c'est déjà pas mal!).
Commençons donc par le début, à savoir, le vendredi 27 mai.
Arrivée à 19 heures sur place, je me rends vite compte que la file est déjà bien longue et que les portes ne sont toujours pas ouvertes. Mais l'attente sera de courte durée. Une fois dans la salle, des souvenirs me reviennent en tête puisque c'est dans cette même salle que j'ai eu l'occasion de voir les Cowboys Fringants l'année passée. Mais je m'égare... Revenons-en à nos moutons ! Rien de tels que les balcons pour profiter au maximum des concerts dans ce genre de salles selon moi, surtout vu ma toute petite taille. Je ne sais rien de la soirée qui m'attend. Par choix, je n'ai absolument rien lu ou écouté sur les autres dates déjà passées de la tournée. Ce sera une totale surprise et je m'en réjouis d'avance !
20h10, les lumières s'éteignent. Pas de première partie, c'est tout de suite la voix de Zazie qui retentit dans les enceintes avec son titre « Plus fort », extrait du mini-album « Samedi on sort ».
La Dame entre ensuite en scène en entamant son titre « FM Air ». Le public est bel et bien là, dès les premières notes, et le montrera de façon crescendo au fil de la soirée. S'ensuit un délicieux mélange de titres du nouvel album, élaboré et divisé en 49 titres sous forme de concept autour du chiffre 7, et de titres plus anciens. « Gomme », « Des rails », « Les pieds nus », tout est là, parfaitement réuni pour faire bouger le public et faire grimper doucement mais sûrement l'envie de bouger et de danser.
Premier grand moment d'émotion de la soirée pour moi : « J'étais là ». La force de cette chanson prend vraiment toute sa dimension en live. Entendre le public crier de tout son coeur et de toutes ses forces « J'étais là et je n'ai rien fait ! » repris ensuite par Zazie, c'est juste...waouw... J'en reste sans voix et je sens mes poils se dresser...


Vient ensuite un second moment d'émotion, dans un registre différent mais tout aussi poignant, « Aux armes citoyennes ». Je me souviens alors de la première fois où j'ai vu ce titre en live sur la tournée de l'album "La zizanie". Déjà à l'époque, ce titre m'avait profondément touchée. Une fois encore, je n'y échappe pas... Des paroles percutantes et un arrangement scénique qui me font à nouveau vibrer et dresser les poils...
S'ensuit le titre « Dimanche » et peut-être une autre chanson dont j'ignore le titre (mais là, ma mémoire me joue des tours, je n'en suis plus sûre). Je découvre certaines chansons pour ma part, étant donné que je n'ai pas la totalité des 49 titres du dernier album en ma possession.
Dame Zazie viendra s'asseoir ensuite sur le devant de la scène, accompagnée de ses musiciens et nous fera la papote sur le titre à suivre : « Zen ». La version fatiguée selon ses mots. Une version acoustique, différente de celles déjà entendues par le passé. C'est frais, simple et ça fait son effet puisque le public reprend la chanson en choeur.

L'artiste nous l'a souvent prouvé dans sa carrière, elle est douée pour trouver les mots justes pour expliquer ou exprimer la complexité des relations hommes-femmes (cfr « Je ne t'aime pas », duo avec Vincent Baguian, « Meilleurs ennemis », duo avec Obispo, « A ma place », duo avec Axel Bauer, « chanson d'ami »,... Et j'en passe...). Ici, c'est le titre « Le Jour J » qu'elle nous interprète en duo avec Philippe Paradis, titre qui me fait toujours sourire car chanté sur le ton de l'humour mais tellement véridique sur le fond...
« Je vous aime ». Zazie nous explique alors le pourquoi du comment de cette chanson, toujours avec simplicité, humour et authenticité, 3 de ses plus grandes qualités, il faut le reconnaître. Puis s'enchaînent, dans l'ordre ou le désordre le plus complet, les titres « Cheese », « Etre et avoir » (durant lequel la Dame aura quelques mots d'amour pour son public belge), « Chanson d'amour », « A copier 100 fois » (titre que je découvre pour la 1ère fois) et « L'addition ». Elle nous fera remarquer que le thème principal de toutes ses chansons reste et restera l'amour car, sérieusement, qui voudrait d'une chanson qui parle de topinambour ?
C'est le titre « Amazone » qui prendra ensuite le relais, directement enchaîné par « Rodéo ». Et ce dernier a comme l'effet d'un électro-choc sur le public qui se déchaîne de plus bel !
« Avant l'amour », premier single du dernier album, déjà devenu un classique repris en choeur par le public, suivi par « Poupées Zarbie » dans lequel Zazie n'a pas peur de s'attaquer au dictat de la mode, font grimper la température de quelques degrés supplémentaires dans la salle. Mais l'apothéose, selon moi, se fera avec le titre « Rue de la paix » durant lequel le public se mettra à sauter dans tous les sens. C'est impressionnant à voir des balcons et j'en aurais presque envie de changer de place et d'aller me faufiler dans la fosse pour sauter avec les autres...
Après avoir sauté, chanté, dansé dans tous les sens, Zazie fait le choix de nous offrir une de ses plus belles chansons d'amour au piano : « Sur toi ». Cette chanson résonne et a toujours résonné en moi, je pense même pouvoir dire que c'est une de mes préférées de cette artiste, bien qu'elle ne soit pas récente. Je suis donc ravie et touchée de la retrouver sur cette tournée... Nouveau moment d'émotion intense pour ma part...

La Dame s'éclipse alors... Et c'est sous un tonnerre monstrueux d'applaudissements qu'elle revient accompagnée de ses musiciens pour nous offrir encore quelques titres, comme « Je suis un homme » ou « Oui ».
Lorsque les accords de « 3 p'tits tours » commencent à retentir sur la guitare sèche d'un de ses musiciens, je comprends alors que la fin du concert est là... Déjà... Et je ne suis pas la seule à me faire cette réflexion quand Zazie parle de partir dans le refrain de cette chanson. Mais elle tournera à nouveau cela avec humour, même si on la sent alors très émue...
Ce n'est pas fini ! Zazie nous offre un tout dernier titre, « Tout le monde », chanté de façon acoustique et intimiste, après avoir fait monté deux personnes du public sur scène pour faire les « perche-men ». Le public s'en donne à coeur-joie pour chanter avec elle et ses musiciens. On sent et on a pu ressentir vraiment une grande complicité entre la salle et Zazie pendant toute la soirée!
L'Artiste remercie le public belge d'être... le public belge, pour reprendre ses mots et s'éclipse sur la pointe des pieds et sous une trombe d'applaudissements.
La soirée se termine, sur les écrans du fond, un générique de fin, toujours sur le ton de l'humour, est projeté...

C'est donc complètement conquise et sous le charme que je quitte les Halles en cette fin de soirée en ayant une seule idée en tête : heureusement que demain est encore là pour savourer cela une seconde fois !
A suivre...
MusicAndMe


0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Visites