News

Facebook : Suivez-nous sur notre nouvelle page : En chanson !
Mail : brunoandcoblog@gmail.com
lundi 4 avril 2011

postheadericon Joseph d'Anvers - Rouge Fer


Commençons par une (rapide) présentation de cet artiste touche à tout aux multiple talents.

Cet ancien boxeur, qui a fait des études de cinéma, a été opérateur sur des tournages et chanté au sein de plusieurs groupes avant d’entamer une carrière solo sous le nom de Joseph d’Anvers.
En 2006, il sort un premier album intitulé, Les choses en face, chez Atmosphériques.Il fait de nombreuses première partie et tourne avec son album pendant un an et demi, avec un passage remarqué, en tout cas par moi vu que c’est là bas que je l’ai découvert, aux Solidays en 2006.
Tout en préparant son deuxième album il est contacté par Alain Bashung pour lui écrire une chansons, qui sera "Tant de nuits", sur Bleu Pétrole.
Il écrit également pour d’autres artistes, notamment pour Dick Rivers, pour qui il écrit et compose entièrement l’album L’homme sans âge.
En 2008, Joseph sort son deuxième album, Les jours sauvages, sur lequel figure entre autres, "Kids" en duo avec Money Mark, clavier des Beastie Boys.
En 2010, parallèlement à l’écriture de son troisième album, il sort son premier roman, "La nuit ne viendra jamais", un thriller noir et rock’n roll chez La Tengo Edition.


Venons en à ce qui nous intéresse aujourd’hui, son troisième album, Rouge Fer, sorti le 4 avril dernier.
Joseph a entièrement réalisé ce nouvel opus et s’est entouré pour l’enregistrer de Sébastien Gohier (ingénieur son), Raphael Séguinier (batterie), Ludovic Legros (basse), Alex Maillard (guitare) et des fidèles David « Tahiti Boy » Satane (claviers) et Cedric Le Roux ( guitare). Le mixage de l’album a été fait par Darrell Thorp qui a déjà travaillé avec Radiohead, Beck ou Charlotte Gainsbourg.
Joseph d’Anvers se renouvelle et propose de nouvelles sonorités à chaque album et Rouge Fer ne déroge pas à la règle, il est encore différent des deux premiers. On y retrouve un son résolument rock, avec quelques touches électro très bien utilisées pour mettre en valeur certaines chansons ou certains passages.

On retrouve sur cet album la participation du Budapest Symphony Orchetra sur "La résilience", mais surtout sur le magistral "Ma peau va te plaire", écrit à l’origine pour Alain Bashung et qui ouvre de manière parfaite cet album, comme une sorte de clin d’œil à l’artiste qui nous a quitté. On pourrait également retrouver ce clin d’œil dans le titre du l’album, Rouge Fer, comme une référence à Bleu Pétrole.


Joseph qui avait déjà osé un soupçon d’anglais sur Les jours sauvages, réitère et nous propose davantage de touches de la langue de Shakespeare, particulièrement sur les refrains, "Leave me alone" ou "Always better (paranoïd)", et évidement sur "(I caught an) Exotic bird", le duo très envoûtant qu'il partage avec Troy Von Balthazar.
Grâce à ses paroles, parfois sombres, parfois fatalistes, mais où on peut toujours chercher un peu d’optimisme, Joseph nous embarque dans une nouvelle histoire à chaque chanson.

Avec Rouge Fer, Joseph d’Anvers confirme le talent qu’on lui connait, tant au niveau des paroles, qu’au niveau des mélodies et on attend avec impatience de voir tous ces bijoux sur scène.


En attendant de le retrouver sur scène, vous pouvez consommer son album sans modération, sur lequel figure ce "Radio 1", qui a tout pour devenir un tube!!!



Lo'birds

0 commentaire(s):

Recherche

Chargement...
Fourni par Blogger.

Playlist Spotify

Playlist Spotify
Cliquez et découvrez notre playlist spotify !

Paroles paroles

"Mais une fois dans mes bras
Vos murmures essoufflés
C'est à moi, rien qu'à moi
Qu'ils étaient destinés."

Bénabar - Je suis de celles

Les archives du blog

Visites